Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog docroger

Le siège de Lyon en 1793 : l'OSSUAIRE de la Chapelle Sainte Croix

26 Novembre 2013 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon

Quoi : Visite dans le cadre de l’association Condate

Ou : 147-149 rue de Créqui, dans le 6e arrondissement

Qui :

Présidente de l ‘association

Une guide de la confrérie « Famille Missionnaire de Notre Dame » en charge du lieu.

Cette visite complète la conférence avec Alain DARNE sur le siège de Lyon en 1793 et la répression qui a suivie

Cette chapelle construite de 1898 à 1901 : style néo-byzantin par l'architecte Paul Pascalon

Elle remplace deux précédents édifices construits en hommage aux victimes de la Terreur en 1793.

Un premier type tombeau construit en mai 1795 sur le lieu de la fosse commune.

Il sera détruit en janvier 1796

Un deuxième sera reconstruit en 1814 ; dans son caveau en 1823 il recevra les ossements retrouvés de 209 lyonnais exécutes

Cette église sera détruite dans le cadre de l’urbanisation de Lyon : prolongement de la rue Créqui et de la rue Louis Blanc

Protestations et pétitions obtiendront la construction de la chapelle actuelle. L’emplacement sera déplacé pour s’inscrire dans le cadre du plan d’urbanisme.

En août 1906, la chapelle est consacrée sous le vocable de Sainte-Croix.

Elle recevra dans sa crypte avec un autel insolite

Les ossements de 209 lyonnais exécutes

Les cendres du général de Précy qui commandait les troupes lyonnaises lors du siège de 1893

Des messes commémoratives sont célébrées

La tombe du Général dans la crypte est entouré de deux murets réalisé avec les ossements : cranes et os des lyonnais exécutes

L’identification a quelques exceptions était impossible : les corps jetés dans la fosse commune avaient été recouvert de chaux dans un lieux « les Broteaux » marécageux à l’époque

Deux tableaux placés dans la nef recensent les corps des lyonnais exécutés

L’examen de la liste en âge : 19, 22, 24, 35, 41, 60, …. et professions : épicier, commis, greffier, boulanger, chandelier, domestique, tailleur, rentier, négociant, marchand de tabac, agriculteur … ; montre la grande diversité des personnes

A l'origine, les pères capucins assurent la garde du monument

Elle fut interrompue par l’expulsion des religieux : loi de 1901 , puis reprise jusqu'en 1979,

Depuis mai 1979, cette chapelle est gardée par les soeurs de l'ordre Missi Domini (Famille missionnaire de Notre-Dame).

Elle est propriété d’une association »loi 1901 »

Cette chapelle est entourée d’un jardin

Le siège de Lyon en 1793 : l'OSSUAIRE de la Chapelle Sainte Croix
La tombe du Général est entouré de deux murets réalisé avec les ossements

La tombe du Général est entouré de deux murets réalisé avec les ossements

Les listes des lyonnais exécutés

Les listes des lyonnais exécutés

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article