Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog docroger

l'Hermine: la photographier

29 Août 2006 , Rédigé par docroger Publié dans #ANIMAUX


Petit mammifère carnivore
Pelage fauve, poitrail blanc, l’extrémité de la queue est toujours noir
En hiver corps blanc
Longueur 25 à 30 cm + queue ±15
Poids ± 350 gr

Comment la photographier

La trouver
La fixer
La photographier

La trouver

L’hermine fréquente les pierriers et herbages à la recherche de ses proies, principalement les campagnols qu’elle poursuit dans leurs souterrains
Toujours en mouvement c’est un « animal à ressort »
Curieuse : elle marquera un temps d’arrêt pour vos observer
Certaines connaissent les possibilités de nourriture avec les randonneurs et les refuges


La fixer
Vous avez trouvé une hermine à une distance convenable 3 à 5 mètres.
A vous de la convaincre de votre potentialité de nourriture

Les morceaux de jambon ou de saucisson seront dérobés avant de réaliser des photos valables


La photographier


Frotter la pierre avec le jambon. Alléchée par l’odeur, elle cherchera. Vous aurez le temps de quelques photos
Mieux un fromage à pâte molle type « vache qui rit » la fixera plus longtemps

Le temps de se lécher les babines vous permettra la photo



Bonne photo

Bibliographie:
Alpes Magazine n°98 mars 2006 l'Hermine infatigable exploratrice
avec des aquarelles  
Lire la suite

Motte féodale DONJON

20 Août 2006 , Rédigé par docroger Publié dans #FORTIFICATION


L’effondrement de l’empire Romain et de ses limes : fortifications aux frontières.
Le  morcellement de l’empire de Charlemagne
Aboutissent aux invasions des normands

Le pouvoir se morcelle. La défense devient locale, se crée le besoin d’un protecteur.
Le support de la puissance féodale c’est le château fort
Nous connaissons tous les imposants châteaux féodaux en pierre nombreux en France et Europe.
L’origine est plus modeste. Un endroit géographiquement, stratégiquement  favorable, une levée de terre ou motte.

Le donjon du fort de l'An Mil
Le Puy du Fou
Celle-ci est obtenue par une corvée des paysans. Le fossé  fourni la terre nécessaire à la construction de la motte. Celui-ci est complété par des arbustes épineux : les ancêtres des barbelés.En Afrique par des cactus.Sur la motte une construction en bois ; le premier donjon. Il sert de tour de guet et de logement au seigneur.Une palissade de pieu dressé appelé « plessses » entoure le donjon c’est la haute cour. Une deuxième enceinte protége la basse-cour quelques habitations une chapelle.En cas d’attaque, la population se réfugie dans la basse-cour.
Ces paysans qui accourent dans ces défenses se sentent en sécurité : « affermis » . ces défenses sont appelées « fertés, firmitates »
Cet ensemble protége des bandes et cavaliers sans instruments de siége. Elle est impuissante devant l’attaque de dizaine voire de centaines de « drakkars ».  Cette embarcation capable de naviguer en haute mer remonte grâce à son faible tirant d’eau les rivières.

Ces ensembles ont disparu. Construction en bois, incendie, arasement des mottes ou support pour des constructions en pierre

Leur souvenir est présent par quelques fossés ou motte.
Cas Le château fort et la vie au moyen age Jacques LEVRON Fayard
Châteaux médiévaux en Rhône-Alpes
Isère conseil général
L’enceinte castrale du Chatelard à CHIRENS

Nous avons quelques reconstitutions
Le Puy du Fou photos de cet article
http://www.puy dufou.com

le village de l'an Mil
spectacle du Puy du Fou
L'attaque des Viking : les drakkards surgissent des eaux

Château a motte de la Haie Jourlain
Le château à motte Saint-Sylvain-d’Anjou Maine-et-Loire
http://www.ville-saint-sylvain-anjou.fr

Ils subsistent dans la toponymie ; science des noms géographiques sur la forme :
Motte, tertes, plesse et les dérives roche, haie, complété du nom du seigneur qui l’a fait construire
Exemples
Motte : La Motte Achard environ vingt noms
Plesse Le Plessis-Bouchard environ trente cinq noms
Fertes :Ferté-Milon environ vingt noms

En savoir plus
http://www.culture.gouv.fr/fr/arcnat/aerien/fr/decou6-pg5.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Motte_féodale
http://www.dordogne-perigord.com/fr/decouvertes/sites/chateaux/chateaux01.asp

 
la toponymie -
www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id=1652&lng_id=FR
www.lexilogos.com/toponymie.htm -
www.notrefamille.com/v2/editorial/ article-611-origine-des-noms-de-lieu.html -
Lire la suite

Village de MANEHAM

19 Août 2006 , Rédigé par docroger Publié dans #HISTOIRE


Cotes des légendes Finistère nord

À l’origine un corps de guet pour surveiller la cote mise en place par Vauban sous Louis XIV
La cote des légendes parsemée d'écueils
Repris par les douaniers pour les mêmes raison 

Ce poste de guet entierement en pierres est dissimulé entre les énormes rochers granitiques de la cote des légendes
Un hameau de quelques maisons est abrité par ce chaos rocheux
Propriété de l’armée, transfère aux douanes puis village de pécheurs goémoniers
Four a goémon pour obtenir de la soude
Ce village abandonné fait actuellement l’objet d’une réhabilitation
Prévu : un gîte, une auberge, une maison de pays, d’accueil et le corps de garde
le panneau d'informations

Bonne visite

En savoir plus
Le village de Ménéham   fr.wikipedia.org/wiki/Kerlouan –
www.bretagne.com/fr/geographie/ villes/finistere/kerlouan

Geo Bretagne panoramique Edition plac Bac
Lire la suite

Parc Oriental de MAULEVRIER

18 Août 2006 , Rédigé par docroger Publié dans #FLEURS - JARDIN

Le plus grand jardin asiatique d’Europe
Calme, sérénité, mystère et exotisme

Un plaisir pour les sens et le photographe




Historique

Crée entre 1899 et 1913 par Alexandre MARCEL architecte. Il aménage pour son épouse angevine une promenade











Celle-ci est structurée autour de l’eau : image de la vie. De la source, la naissance, en passant par la cascade et les turbulences de l’adolescence, pour aboutir à l’age adulte


Ce parc a été complété par  des monuments et objets de l’exposition universelle de 1900. Il avait participé au pavillon du Cambodge
Ce mêle : un torii rouge : ponts japonais porte du paradis , temple khmer, jardins coréens, arbres taillés en nuages, lanternes, embarcadère, dragons 
Les propriétaires se succèdent  le parc de 30 hectares se dégrade faute d’entretien. En 1980 la commune le rachète et entreprend sa restauration. Il est possible de l’admirer avec des arbres centenaires

Le parc est à admirer en toutes saisons ou heures du jour : printemps et automne étant les plus favorables.  Natures et éclairage varient ses couleurs

Bonne visite


Situation

Vendée à 10 km au sud-est de CHOLET


En savoir plus

http://www.parc-oriental.com

http://www.jedecouvrelafrance.com/f-1043.maine-et-loire-parc-oriental-de-maulevrier.html

http://shizencom.ifrance.com/shizen/pom49/pom49.htm

http://www.lexpress.fr/info/region/dossier/vfrance/dossier.asp?ida=435438
Lire la suite

RICHELIEU: la ville, le chateau

10 Août 2006 , Rédigé par docroger Publié dans #HISTOIRE

L’œuvre de Richelieu comme ministre de Louis XIII et  son action pour la marine sont connus.
Son désir de bâtir un château et une ville le sont moins

Richelieu ville et château sont situés dans l’Indre et Loire : 21 Km au sud de Chinon et de son château

C’est vers 1630 que Richelieu décide de faire bâtir sur son lieu de naissance un somptueux château. Il était destiné à accueillir sa cour et sa collection d’œuvre d’art :  sculptures et peinture qu’il avait acquises

Comme plus tard Louis XIV a Versailles conservant le château de son père Louis XIII, RICHELIEU demande à son architecte Jacques LEMERCIER de conserver l’aile droite lieu de sa naissance. Ce château sera à son époque le plus grand avant Versailles







maquette du chateau

Par contre il est bien seul : pas d’activité économique. Richelieu souhaite de l’animation, une ville une cour.
Louis XII accorde à son ministre en mai 1631 l’autorisation de construire un bourg fortifié prés de son château. Cette ville sera une cité idéale de l’époque. Elle disposera d'exemption de taxe jusqu'a la construction de 100 maisons
Elle est close dans un quadrilatère de 700*500 mètres avec quatre portes et des douves
Elle dispose « clin d’œi »l a la hiérarchie de l’époque de deux places : Royale et Cardinale 
Un exemple parvenu jusqu'à nous d’une urbanisation du  XVII° siècle avec
Ses alignements, sa grande rue avec les 28 hôtels particuliers tous identique Richelieu força ses courtisans ou adjudicataire des fermes d’Etat à acheter. Il inventait le « lotissement » et confirmait le pot-de-vin
La standardisation de ses boutiques
3 panneaux sur place donnent ses explications

Cet ensemble château et ville seront visités Louis XIV lui-même, La Fontaine et de nombreux nobles. Aujourd’hui il est possible de rencontrer des écoles d’architecture venue voir cette cité idéale du XVII°

Richelieu meut le 4 décembre 1642 sans pouvoir profiter de son château
Les courtisans et les adjudicataires des fermes d’état désertent la ville. Le prix des hôtels particuliers s’effondre
A la révolution, son héritier émigre. Ses biens furent confisqués.Les œuvres d’art furent confiés a des musées le Louvre ou régionaux ou vendus. Les plombs des toitures, les cuivres furent démontés pour la défense nationale. Les populations des environs achèveront de cannibaliser le château
En 1805 un marchand de bien acheta le château. Il le démolit
EN 1877 le domaine fut reconstitué par l’époux d’une descendante de RICHELIEU
En 1930 le dernier propriétaire duc de RICHELIEU sans héritier lègue le domaine à l’Université de Paris
Actuellement la ville a racheté un hôtel. Elle y présente une vidéo en trois dimensions du château à partir de la maquette visible dans le pavillon du château
Il est prévu une reconstitution vidéo de l’intérieur du château avec les œuvres d’art. Celles –ci étant connues

Le parc du château est ouvert au public. Nous pouvons admirer les allées bordées d’arbre, canoter sur ses canaux et douves. Le conseil général d'Indre-et-Loire a décidé d'en assurer l'animation.


 
En savoir plus

Richelieu, la ville du cardinal LE MONDE du 28.04.06 Cet article a déclanché ma deuxieme visite


Pouvoir et fortune de RICHELIEU
Joseph BERGIN
édition Robert Laffont septembre 1987

l'origine et les nombreuses transactions immobiliéres pour etendre le domaine de Richelieu

Guide Vert Michelin : Château de la Loire

Sites
 www.monuments-touraine.fr

http://cardrichelieu.free.fr/villederichelieu.HTML

http://cardinalderichelieu.forumactif.com/forum17-Fichiers.htm

Nota
Le cardinal de RICHELIEU est un des personnage de « Mousquetaires de RICHELIEU » dans le Grand carrousel du Puy-du-Fou. Spectacle du Grand Parc avec tirade du Cid, de Cyrano, cascade de combat d’épée, carrousel équestre et flamenco
Lire la suite

Fabrication des épées: l'acier DAMAS

8 Août 2006 , Rédigé par docroger Publié dans #TECHNIQUE

Fabrication des épées: l'acier DAMAS

Les épées font l’objet d’histoires et de légendes :

Épée de Roland à Roncevaux
Épée du Roi Arthur des chevaliers de la table Ronde
Acier Damas


Le métal pour fabriquer les épées depuis les HITTITES, Peuple de l’Antiquité d’Asie Mineure 3000 ans avant J.C, est de deux origines

L’acier obtenu au bas fourneau
Les météorites



Le bas fourneau est une construction en brique.

La combustion est activée par un ou deux soufflets.
 
Le bas fourneau est chargé avec du minerai de fer et du charbon de bois.
La température obtenue autour de 1000° degrés ne permet pas la fusion.


Fonctionnement d'un bas fourneau 10/9/10




Nous obtenons une "loupe". C’est un mélange de fer, acier et de scorie provenant du minerai
Par un long et pénible travail de forge, les scories sont expulsées. Par repliage, étirage, le forgeron obtient un barreau d’acier. Celui-ci est façonné a la forme du couteau ou de l’épée.
Les différentes compositions en carbone des barreaux d’acier ou « trousse » nécessaire pour façonner l’objet donne après révélation dans un bain acide ce dessin appelé « Damas »
Les performances de cet acier sont améliorées :
Par une trempe et revenu. La trempe permet de durcir le fil de l’épée ou couteau. Le revenu permet une « résistance » aux chocs
Les forgerons de l’époque ne disposaient pas de pyromètre : appareil à mesurer les hautes températures. Il s’étalonnait sur la couleur du barreau d’acier : blanc éblouissant, pourpre impériale et la délicieuse gorge-de-pigeon. Il en résultait des allégories pour la procédure « trempe revenu »

Il est possible de durcir le fil par

Frottage a chaud avec une corne d’animal
Poudre a cément


Exposé au "Grand Parc" du Puy du Fou par Forg'Esnault

Il résulte un ensemble d’épées et de couteaux qui jalonnent l’histoire

Celte, mérovingien, viking, épées arabes d’où le nom de Damas donnée a celle-ci, sabre des samouraïs le « Kanata »


Le « Damas » moderne est obtenu par

Une recherche des méthodes ancestrale cas du bas fourneau : le wootz
Un travail de forge sur une « trousse »
ensemble de plaque de fer, acier, nickel, des produits de récupération, chaîne, clous, câble


En savoir plus
Science et Vie février 1982*
Les lames de Damas le fil du rasoir au temps des Spartiates
En tant que métallurgiste, cet article a déclanché mon intérêt pour le Damas


Le Damas ou l’art du feu et de l’acier
Gilles BONGRAIN

Ed Crépin_Leblond 35 €

Musée de la coutellerie à Thiers : www.musee-coutellerie-thiers.fr

Présentation au « Grand parc » du Puy du Fou par « Forg’Esnault » www.forgerons-esnault.fr  - www.puydufou.com - photos du bas fourneau, de la loupe et de la lame de Damas

Sites de

Georges Emeriau //acier.damas.free.fr
Laguiole Fontenille Pataud



Métallurgie en Isére Nord

Mise jour du 28 aout 2008


Acier Damas: allégorie*


« La lame doit être chauffée jusqu'à la brillance, comme le soleil s’élevant dans le désert (1) puis refroidie jusqu'à la teinte du pourpre impérial (2) ; on plongera ensuite dans le corps d’un esclave athlétique (3) . la force de l’esclave se trouve transférée à la lame (4) et donne au métal sa solidité »

Transposition estimée des températures à partir des couleurs

1 – 1000° degrés maximum atteint dans un four de forge avec du charbon de bois et soufflets
2 – rouge sombre environ 720°
3 – le corps humain 37° solution salé
4 – la trempe dite « Wiking »  la lame est plongée dans le bas ventre du prisonnier . Elle reçoit alors une cémentation qui la durcit

Les températures actuellement sont mesurées avec des pyromètres
A/ la disparition de la couleur d’un filament chauffé par une pile dans la couleur de l’objet a mesurer 
B/ par des pyromètres de contact
C/  par une cartouche consommable plongée dans le métal en fusion, La température est lue sur l’appareil 

Nota la solution A repose sur une mesure humaine.
Des « aléas » peuvent se produire.
Cas de
pyrométreurs qui continuaient à noter des températures alors que la pille était usée !!


Liens sur la correspondance température  couleurs

www.horlogerie-suisse.com/ ile-tresors/trempe-et-revenus.pdf -

eurotechni.chez-alice.fr/ -

http://fr.wikibooks.org/wiki/Tribologie

Mise à jour du 10/3/2010

 Lu sur une "une histoire des Samouraïs                                   
Bibliothèque historique Larousse        
<<< p 104 les japonais ne disposent pas de minerai
Il utilisent du sable ferrugineux  pour un bloc d’acier  8 tonnes de sable et 13 tonnes de charbon de bois = 3 Jours de travail  mais la faible teneur en soufre et en phosphore confère une excellente qualité >>>

Lire la suite