Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog docroger

Île Barbe: parcours de village- le Grand Lyon

31 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #HISTOIRE


Île Barbe: parcours de village- le Grand Lyon

Une promenade au bord de Saône dans le grand Lyon
Elle est jalonnée de 16 panneaux d’informations qui vous racontent son histoire
Celle-ci débute avec Rome, et se réfère à Tony Garnier, l’architecte de Lyon

Une occasion de voir une plaque souvenir des inondations de septembre 1840
Lire la suite

Parcours de ville ou de sites

30 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #PATRIMOINE

Parcours de ville ou de sites

Des municipalités, un office de Tourisme organisent des parcours de ville ou de sites pour mettre en valeur leur patrimoine ou leur histoire c’est le cas de

Le CONQUET Finistère 
 
Le port du Conquet et sa flottille de fileyeurs et de caseyeurs
Fileyeur : Il depose ses filets au fond où les laisse dériver pour pêcher des
lottes, raie, turbot, langoustes
Le caseyleur utilise des casiers pour la pêche des crustacés : crabes,tourteaux, homards
Le panneau d’information consacré aux pécheurs venus de Paimpol
Ce sont eux qui ont introduit la pêche au Conquet
Le port du Conquet et le lieu d’embarquement pour les îles Molène et Ouessant

Cinq siècles de pierre et de mer dans un parcours dans la ville
Des panneaux de lave émaillée relatent les lieux et les événements marquant de la ville
Un livret explicatif disponible a l’O.T, vous guide
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Conquet

Un parcours similaire existe a St RENAN Finistère sur l’histoire de la ville et son patrimoine aux couleurs médiévales

Le HAVRE

Se souvient de sa période impressionniste fin du XIX° siècle
À ce titre il a placé dans les lieux ou les peintres ont réalisé leurs tableaux des reproductions
avec des explications
Un parcours disponible lui aussi a l’O.T
Le musée MALRAUD du Havre possède la deuxième collection de tableaux impressionniste
www.ville-lehavre.fr

LA vallée de la  LOUE Doubs




Le syndicat d’Initiative a  placé des reproductions des tableaux de Courbet dans leurs lieux d’origine
Courbet et l’auteur d’une abondante production qu’il qualifiait de réaliste http://fr.wikipedia.org/wiki/Gustave_Courbet


A vous d’en découvrir d’autres
Bonne recherche



Lire la suite

UNIVERSITE LEAN 6 SIGMA :Soutenance de Projets

27 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #méthode-outils Qualité


UNIVERSITE LEAN 6 SIGMA :
26 juin 2008 Soutenance de Projets


Cette
manifestation organisée le 26 juin  2008 a permis la soutenance de  quatre projets
  • Réduction de stocks de produits finis
  • Amélioration de maintenance et d’entretien
  • Fiabilisation d’un module d’impression
  • Amélioration d’un module de mesure
Et d’assister a  à trois exposés
  • Les indicateurs 6 sigma : un pilotage plus performant
  • L’impact des qualifications 6 sigma  sur le parcours professionnel
  • L’entreprise durable : un  sujet potentiel pour une thèse
    • Penser l’entreprise dans 20 ans

Définition 6 sigma
Passer d’une logique de maîtrise et d’amélioration des produits type méthode de résolution de problème à  maîtriser et développer des processus
Le « zéro défaut est souvent évoqué. Il est utopique
La méthode 6 sigma recherche, en réduisant la variabilité des facteurs
influents du procédé, un objectif de 6 sigma soit  3,2 non conforme par millions DPMO  « Défaut Par Million d’Opportunités »


Elle repose sur une méthodologie rigoureuse DMAIC
  • Définir,
  • Mesurer,
  • Analyser,
  • Innover,
  • Contrôler.
Elle est aidée par des logiciels statistiques
 
Rapport d’étonnement

J’ai apprécié

  • Les soutenances et les résultats obtenus
  • Les indicateurs 6 sigma ; sujet en cours de développement
  • Les discussions des deux autres exposés

J’ai appris

Le rôle de l’Université 6 sigma
  • Promouvoir le 6 sigma
  • Être  un lieu d’échanges
  • Réaliser des conférences, des visites d’usines
  • Publier des articles ou projets réalisés
  • Certifier des candidats
Les membres fondateurs
La présentation de deux logiciels d’aide a la méthode 6 sigma

L’université 6 sigma présente 3 produits
  • Un mémento 6 sigma
  • Les mémory-Jogger
  • Des affiches méthode 6 sigma

Le glossaire des rôles et niveaux de la démarche 6 sigma
  • Le sponseur :
    • Représentant de la Direction. Il définit et déploie la méthode. Il fait le compte des gains
  • Le champion
    • Il encadre les projets
  • Le Master Black Belt
    • L’expert en 6 sigma. Il forme les Black  Belt
  • Le Black  Belt
    • Il anime des projets importants
  • Le green Belt
    • Anime des projets dans son secteur
  • Le Yellow Belt
    • Formé  à la méthode DMAIC et aux outils de résolution de problème
  • Le White Belt
    • Personnes sensibilisées a la notion de variabilité et de processus

Prochaine présentation 6 sigma
Cette  journée  se déroulera le jeudi 9 Octobre 2008 dans le cadre du salon
QUALITA PROGICIELS à Annecy le Vieux (74), de 9h00 à 17h00
Pour plus d'informations pratiques et pour vous inscrire, contactez :
Fabrice SANCHIS :
fabrice.sanchis@xl-sa.fr


Dans les discussions il a été question d’une présence 6 sigma au bureau d’étude
Elle rejoindrait
  • Les conseils fabrication
  • L’eco-conception
  • IRPI :
    • Devant le temps passé a changer certains consommables dans une voiture : cas des ampoules de phare, Renault lance l’IRPI :
    • « Intégration de la Réparation dans les Processus des Ingenenieries »
    •  
      • Magazine Renault GLOBAL de juin 2008
  • Une occasion de suivre deux indicateurs de maintenance
    • A/ Nombre de pièces démontées avant d’atteindre la pièce a changer divisé par la ou les pièces a changer
    • B/ Poids des mêmes pièces démontées avant, divisé par le ou les pièces à changer
Documentation
  • Dossier presse ADEO
  • Produits Université 6 sigma


Lire la suite

Voiliers historiques Français : la Recouvrance le Renard

19 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #RASSEMBLEMENT A THEME

Voiliers historiques Français :
la Recouvrance, le Renard

La reconnaissance du patrimoine maritime français a tardé. À l’inverse des nations maritimes : anglaises, hollandaises, danoises, espagnoles.
Dans  ces ports, ces navires dressaient fièrement leurs mâts. Alors que nos navires pourrissaient sur les grèves ou dans des cimetières marins.
Il faudra des passionnés et des associations pour prendre conscience de ce patrimoine maritime 
C’est le concours national  « bateau des cotes de France » avec son slogan un bateau pour chaque port qui sera le détonateur. Il sera lancé officiellement au printemps 1990 par la revues « le chasse marée »Il recevra le concours des quotidiens  « Ouest France » et « Le marin »
Il a pour but de faire revivre le patrimoine maritime français  en reconstituant l’héritage culturel de nos cotes

De nombreux bateaux seront construits dans ce cadre. Nous avons pu les admirer lors des rassemblements.


Parmi cette flottille de bateau de pêche ; deux navires militaire historique.
Ils participent régulièrement aux rassemblements de vieux gréements


Le Renard cotre corsaire de Surcouf 1773-1827
 
Cotre gréement brick
Longueur hors tout 30 mètres
Longueur de la coque 19 mètres
Largeur 6 mètres
Voilure 25O mètres carrés
Le « Renard » est l’ambassadeur de St Malo
La décision de le construire est prise en août 1988. Sa construction est réalisée en 1991, dans le chantier malouin Raymond Labbé
L’association le « cotre corsaire » à recherché les plans des cotres corsaires de la Manche
Le « Renard » est une copie quasi-conforme au navire affrète par l’armateur Surcouf en 1813.Il a été actualisé avec :
    une motorisation, le faux-pont hauteur 1,5 mètres a été supprimé, douze couchettes ont été installées. Le lin des toiles a été remplacé par un jeu de voiles synthétique
Le « Renard » d’origine est un navire de 20 mètres de long, jaugeant 70 tonneaux. Il est armé de quatre canons de quatre et de huit caronades. Il « chasse » dans la Manche pour des croisières de quelques jours à partir de St Malo son port d’attache. Son nombreux équipage lui permet de fournir les équipages de prise pour les navires capturés
Le « Renard » réalisera sa dernière campagne en janvier 1814. La course sera définitivement abolie en août 1814

La Recouvrance
 
Réplique d’une goélette à hunier de la Restauration . D’après les plans de l’Iris de 1817
Ces bateaux fortement toilés : 430 mètres carrés allaient vite
Nous pouvons voir la grande voile qui déborde largement sur l’arrière
Symbole de Brest ; elle porte le nom d’un quartier connu des marins du monde entier

Construit au chantier maritime de Brest sur le port : le Guip
Sa coque a été  lancée le 14 juillet 1992   pour Brest 1992
Longueur hors tout 42 mètres
Longueur de la coque 25 mètres
Largeur 6,40 mètres
Équipage de 55 hommes a l’époque de sa fonction

Sa fonction en 1817 Aviso
La défense des comptoirs et navires marchand au Sénégal et chasse aux navires négriers, puis renforcer la présence française aux Antilles et lutter contre la piraterie
    La traite des noirs sera abolie par la loi du 15 avril 1818
Son armement six caronades de 18 livres

Nota
La frégate l’Hermione est depuis 1997 en cours de construction dans une forme de radoub de Rochefort : délai prévu 2011
L’Hermione a embarqué Lafayette en 1770 . Il annonce au général américain Washinton l’envoi de renfort français

En savoir plus
  • Guide des gréements le chasse marée
  • Brest 1992 le marin
  • Brest 1996 ouest france

Liens
Le Renard
www.bretagne.com/fr/patrimoine/ patrimoine_maritime/vieux_greements/le_renard –
pagesperso-orange.fr/adech/renard/notice.htm - 7k - En cache - Pages similaires

la Recouvrance
fr.wikipedia.org/wiki/La_Recouvrance - 25k –

L’hermione
fr.wikipedia.org/wiki/l’hermione
Lire la suite

Défenses cotiéres

16 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #HISTOIRE

Défenses côtières

Dans la relation terre mer, le navire représente l’épée, la terre le bouclier
    Cette relation donne lieu à des combats incessant
Sous Louis XIV° après la défaite de la Hougue en 1692 Louis XIV° prend conscience qu’il ne peut combattre sur deux fronts : A terre et sur mer
    La guerre sur mer est laissée aux corsaires qui livreront une guerre économique aux             Anglais
Napoléon puis Bonaparte feront de même après l’échec du camp de Boulogne et la défaite de Trafalgar 
Côté corsaire de grands noms jalonnent notre histoire :

La défense côtière s’échelonne sur trois niveaux
  • Surveillance, alerte
  • Interdiction
  • Protection des ports, arsenaux

 
Surveillance, Alerte
Un réseau de corps de garde, de phares permet  la surveillance puis l’alerte.
Certains seront repris par les douaniers
Nous retrouvons ces constructions

Interdiction d’une passe, d’un aber, d’une plage
Trois modèles pour trois époques
    Vauban : Une batterie basse, une tour pour les fusillers

    Des batteries  en  terre
 
Batterie protégeant l’Abert-Ildut commune de Lanildut Finistère en 1892

    Napoléon met en place un ensemble de batterie standardisées modèle 1811
 
Situé à la Pointe des Espagnols protégeant le goulet de Brest

Devant la tension internationale France Angleterre
Sous Louis Philipe, une commission le 11 février 1841 réactive la défense des côtes
Elle propose trois modèles dit de « 1846 » de 60 hommes et 12 canons
à 20 hommes 4 canons
 
Le modèle n°2  de l’Ilette protége la plage des Blancs Sablons et le port du Conquet
Les Anglais avaient débarqué le 29 juillet 1558  ravageant  Le Conquet Finistère

Protection des ports et arsenaux


Vous pourrez retrouver ces bâtiments ou leurs reconstitutions lors de vos visites
Bonne visite


En savoir plus
  • Vauban génie maritime Arnaud de Aunay Gallimard
  • Napoléon et la mer Un rêve d’empire Musée national de la marine
  • Panneaux d’information sur place

Internet
  •     Histoire de la fortification bretonne
  • www.cheminsdememoire.gouv.fr/ page/affichepage.php?idLang=&idPage=11586 -
  •     Service historique de la Défense
  • www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/ 04histoire/articles/articles_rha/fortificationsbretagne.htm
Lire la suite

Camaret Finistère : La tour VAUBAN ou Tour Doré

10 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN


Camaret Finistère : La tour VAUBAN ou Tour Doré

La tour VAUBAN fait partie des 14 sites proposés   au Patrimoine mondial de l’UNESCO et des 12 sites retenus : Belle Ile
et le Château de Bazoche non retenus

Edifiée a partir de 1693/94 sur des plans de Vauban de 1889 . Elle sera le pivot de la bataille du 18 juin 1694 alors qu’elle est
inachevée

1694 le Royaume est de nouveau en guerre contre les Anglais et Hollandais
C’est la guerre de la ligue d’Augsbourg qui durera de 1688 à 1697
Anglais et Hollandais disposent  d’un commandement unique  le « prince d’Orange »
Il désire réduire Brest pour neutraliser la « Royale » dans le Ponant nom de l’Atlantique
Le goulet de Brest a son chenal le plus étroit est large de 300 à 400 mètres
Il est sous le feu au nord des batteries du Mingant au sud des batteries de Cornouaille et de Beaufort


Le plan prévu consiste à débarquer dans l’anse de Camaret sur la plage de Trez Rouz distante de cinq kilomètres pour prendre à revers les batteries sud


Cette action devait libérer  le passage à la flotte destinée a réduire en cendre le port de Brest


Ce plan s’appuyait sur d’anciens renseignements  d’absence de défense à Camaret


Devant la menace et l’importance de Brest, fait exceptionnel, Louis XIV° confie a Vauban « ingénieur »  le commandement de la place de Brest le 1 mai 1694.
    Cette nomination est accompagnée d’un commentaire flatteur
Difficulté supplémentaire, il est sous la double subordination du gouverneur de Bretagne et du maréchal commandant les cotes de Bretagne !!
Vauban arrive a Brest le 23 mai . Début juin il inspecte les cotes commandant le goulet de Brest


au nord du Conquet où a eu lieu le 29 juillet 1558 un débarquement dévastateur


au sud jusqu'à Camaret ou les travaux de construction de la tour sont en cours

Organise, motive ses faibles troupes : L’escadre de Tourville a quitté Brest pour la
Méditerranée  Ce bourguignon commande des marins qui l’apprécieront. Il  fortifie leurs cotes en tenant compte de leurs avis
Le 16 juin l’escadre anglo-hollandaise est signalée par le canon d’Ouessant .Elle mouille a l entrée du goulet
Cette escadre est imposante : 29 vaisseaux, 13 frégates, 60 navires et brûlots ; Elle embarque 12 000 homes de troupes
 

LLa tour Vauban comporte
:
4 niveaux avec créneaux pour les mousquets
Une plate-forme d’artillerie
Elle est entourée d’eau à marée haute

Le 18 juin au matin une escadre d’appui canonne la tour de Camaret . Celle-ci répond avec ses 9 canons de 24 livres et
ses 3 mortiers de 12 pouces
Elle inflige d’importants  dégâts a cette escadre qui après trois heures de canonnade se retire


Le débarquement a lieu sur la plage de Trez Rouz. Il est pris à partie par les batteries et tranchées mises en place par Vauban. La mitraille décime les troupes
qui débarquent . La marée descendante bloque leurs embarcations pour réembarquer. Aux morts s’ajouteront de nombreux prisonniers. Les miliciens qui ont participé aux combats s’équiperont des
uniformes des vaincus

La tentative de s’emparer des défenses sud du goulet de Brest a échoué
L’escadre d’invasion ne peut passer. Elle se retire


Parmis les chefs morts on retrouvera un « la Motte » reformé français, ancien ingénieur, capitaine de mineurs, ami et collaborateur de Vauban. Il avait quitté la
France lors de la révocation de l’Edit de Nantes

Cet échec du débarquement marquera les anglo-hollandaise aucune nouvelle tentative n’eu lieu
L’ensemble des fortifications du goulet sera constamment amélioré et maintenu jusqu’en 1914
Les Anglais sont alors nos alliées

Les Allemands avec le mur de l’Atlantique fortifieront le goulet
La menace viendra du ciel Brest sera rasée par les bombardements aériens. Les enfants évacués seront recueillis par des familles de l’intérieur. J’ai connu une famille lyonnaise qui a eu son petit
brestois
En 1944 La Bretagne sera rapidement libérée par l’armée Patton aidé par la résistance
Elle échouera dans la prise rapide de Brest . Il faudra de durs combats pour trouver les installations inutilisables

La victoire de Camaret du 18 juin 1694 n’eut pas de retentissement à la cour de Versailles
Son importance stratégique mentionnée dans le commentaire initial de nomination de Vauban fut oubliée Deux raisons:


Vauban lui-même minimisera cette victoire. Il la qualifia « d’affaire » devant les faibles pertes françaises. Les dégâts à la tour étant estimés a 10 écus


Vauban n’est pas encore maréchal. Il n’as pas droit a un Te Deum.

Louis XIV° :



Fera gravée une grande médaille avec les inscriptions




    Gardienne des côtes d’Armorique


    Les Anglais et bataves en fuite 1694




Il exemptera de « fouage » taxe sur les non-nobles par feux ( famille) la ville de Camaret




Cette taxe était destinée à équiper les troupes royales


Ce privilège durera jusqu'à la révolution qui le supprimera

En savoir plus


Panneaux pédagogiques de l’exposition dans la tour Vauban


Historia thématique n°106 Vauban homme de l’année


Vauban, génie maritime Gallimard


Vauban Daniel Halévy Edition de Fallois


Bataille de chars de la seconde
guerre mondiale Edition Heimdal


Quand les Allies bombardaient la France (Brest) 1940-1945 Eddy Florentin édition Perrin


Émission de radio locale


Internet


www.camaretsurmer-tourisme.fr


La route des fortifications de la presqu’île de Crozon


www.comcom-crozon.com


Le Chasse Marée - 18 juin 1694 : la descente de Camaret


www.chasse-maree.com/index.php/ 18-juin-1694-la-descente-de-camaret/id-menu-220.html


Roscanvel, Regard sur l'histoire, bataille de Trez-Rouz, 18 juin 1694


roscanvel.presquile-crozon.com/ histoire/bataille-trez-rouz-gentil-quelern.htm –


Dossiers électroniques de l'Inventaire général | Bretagne ...


www4.culture.fr/.../sribzh/ main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29001322 –


Camaret-sur-Mer - Wikipédia


fr.wikipedia.org/wiki/Camaret-sur-Mer - 87k - En cache - Pages similaires

Lire la suite

Métallurgie gallo-romaine du Latté

8 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #TECHNIQUE

Métallurgie gallo-romaine du Latté
Écomusée de OULCHES Indre

La mairie d’Ouches héberge un écomusée. Il est consacré aux recherches archéologiques  sur le site du Latté. Une exploitation métallurgique développée en Berry depuis l’Antiquité jusqu’au XIX° siècle  Elle est située a proximité de l’oppidum d’Argentomagus (Indre) a St Marcel près d’Argenton sur Creuse autoroute A.20

Cette exploitation comportait  un ensemble complet métallurgique :
  • De trois bas fourneaux pour le traitement du minerai
  • Un four de forge
Cette exploitation permettait d’obtenir du fer pour la réalisation d’outils et d’armes
Celles-ci pourrait correspondre à la  fabrique d’armes citée par la Notitia Dignitatum à Argentomagus.

Les bas fourneaux que l’on rencontre dans des manifestations médiévales où au Puy du Fou sont des reconstitutions

J’ai apprécié

Ce  bas fourneau présenté a été obtenu à partir d’un moulage sur le site archéologique
 
La coupe de ce bas fourneau permet de voir son fonctionnement

  • Chargement du charbon de bois et du minerai par la cheminée
  • Au centre  une température de 1000 à 1200˚ obtenu par un ou deux soufflets.
  • Cette température est insuffisante pour obtenir directement de l’acier
  • On obtient une « loupe » mélange de fer, de scorie du minerai
  • Elle sera évacuée à la porte du four, four éteint
  • La langue sombre qui sort de la porte correspond a des scories fusibles Elles se solidifient a la sortie 
  • Un long travail de martelage à la forge expulsera les scories de cette loupe
  • On obtiendra un lingot de fer  
  • La reconstitution d’un foyer de forge
Une maquette présente l’évolution du site
  • Exploitation de trois bas fourneau. Elle est située a proximité de la foret qui fourni le charbon de bois . Celui-ci permet des températures plus élevées que le bois
  • L’épuisement de la forêt limite l’exploitation.Elle est réduite a un bas fourneau. Un tas de scories couvre les deux bas fourneaux abandonnés
  • Le site est abandonné. Un tas de scories recouvre l’ensemble
  • Avec le temps la terre masque l’ensemble. Le site apparaît à l’examen aérien  un  « ferrier » Une tache sombre dans les champs labourés

Nota
Le site archéologique, après examen et réalisation du moulage du bas fourneau, a été,  pour sa conservation ré-enfouie

Les bas fourneaux évolueront au cours des siècles. L’utilisation de la force hydraulique avec les moulins permettra  le fonctionnement de
Soufflets de forge qui augmenteront la température du bas fourneau. Il deviendra « haut-fourneau » 

Marteau mécanique « martinet » qui soulagera le travail de forge

Bonne visite gratuite
Se renseigner a la mairie 02 54 37 95 10

En savoir plus

Gallia_Revue
www.revues-gallia.cnrs.fr/Gallia/FMPro?-db=galliaref. fp5&-format=rescom.html&-lay=1&Cl%E9S%E9... –


www.ac-orleans-tours.fr/ ia36/sciences/liens_partenaires.asp –




Lire la suite

Le mètre du monde

5 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #HISTOIRE


Le mètre du monde

Denis GUEDJ
Édition du Seuil

    Notes de lecture

« La diversité des choses sous l’uniformité des noms » Talleyrand
Sous l’Ancien régime un même nom de poids et mesure cachait plusieurs valeurs

À la convocation des états généraux de mai 1789 l’unification des mesures est une doléance la plus souvent émise

«  Qu’il n’y ait plus deux poids, deux mesures »

Il existe plus de 200 valeurs de la « livre »
Cette situation gêne les échanges. Les taxes et les impôts étant généralement payé en nature elle conduit à des abus

La dernière unification remonte à …… Charlemagne en 789 !!, elle suivait la politique d’unification de l’Empire Romain
Les autres tentatives ne furent pas suivies d’effet : François I° Henri II même Louis XIV °. de même pour le reste de l’Europe : Russie, Autriche, Prusse, Pologne
Seul la monnaie eut une diversité moins grande
L’armée fut la seule a institué une uniformisation des mesures sur l’ensemble du territoire : Gribeauval en 1765


En 1766 des copies de la toise du Pérou et de la livre poids de marc de Charlemagne qui n’a pas varié depuis le XV° et de l’aune avait été envoyé dans 80 des plus grandes villes de France

En 1874/75 des tentatives d’unification en France  et Grande-Bretagne

Dans la nuit du 4 août abolition des privilèges
  • Article 17 « les droits d’étalonnage sont supprimés sans indemnités »
  • Article 18 « les municipalités pourvoiront gratuitement à l’étalonnage et a la vérification des poids et mesure » ancêtre de la chaîne d’étalonnage

Le 9 mars 1790 rédaction d’un « mémoire sur la nécessité et les moyens de rendre uniformes, dans tout le Royaume, toutes tes mesures d’étendue et de pesanteur » par Tallerand-Périgord l’homme deviendra célèbre

Des débats s’établirent entre politique et savants sur :
  • Mesures anciennes du Roi ou mesures inédit
  • Choix de la valeur physique : le pendule ou la terre
L’intention de l’Assemblée Nationale étant de voir les nouvelles mesures adoptées par d’autres nations écartera les mesures du Roi
Le choix de la valeur physique fut plus laborieux
Le pendule a permis a Galilée à l’aube du XVII° de découvrir les lois du mouvement pendulaire . pour une longueur donnée de fil, les oscillations du pendule s’effectuent toujours dans le même temps
On découvrit plus tard qu’il était influence par la latitude
Le pendule instrument simple combinait trois grandeurs fondamentales : la position géographique, le temps : la longueur du fil. Cette longueur de la seconde en un lieu donnée tirée de la nature pouvait être choisie comme étalon universel de la longueur
La terre comme sphère possède un axe privilégié celui des pôles
Les méridiens passant par les pôles, se déplacer du nord au sud sur un méridien permet de décrire un arc de méridien et de connaître la taille de la terre
L’assemblée propose une collaboration aux Anglais. Talleyrand table sur une collaboration scientifique pour une union politique opérée par l’entremise de sciences
L »Espagne le Portugal et les Etats-unis ont accueilli favorablement le projet d’unification
L’Angleterre en décembre 1870 refuse la proposition française au fait « que le projet est exposé a des difficultés et que son accomplissement a été regardé comme presque irréalisable »

Âpres de nombreuses discussions et analyse c’est la mesure du méridien de Paris « la méridienne » qui sera choisie. Il sera prolongé jusqu'à Barcelone Espagne pour des raisons politiques

Il restait à mesurer la "méridienne" C’est la triangulation qui sera retenue Des mesures avaient déjà été réalisé sur des méridiens. L’assemblée voulait bâtir sur du neuf. Elle bénéficiait d’instrument de mesure « le cercle répétiteur » plus précis plus petit et légers : 21 & 18 centimètres de rayon. Cela aura son importance pour les mesures a effectué sur les points haut du territoire ; clocher, châteaux, échafaudage, montagnes 
Au « le cercle répétiteur » s’ajoute des thermomètres, un hygromètre à cheveux, des réverbères pour les mesures de nuit
  • C’est le savant BORDA 1733-1799 qui réalisera les instruments de précision qui permettront ces mesures :
  • Le cercle répétiteur et les règles de Borda 

Départ de l’opération le 25 juin 1792. La guerre est au deux bout de la méridienne.Les difficultés seront innombrables : géographique, politique le 18 juillet 1792 « la patrie est en danger » Ils seront pris dans certains endroits pour des espions.
Entre temps la nouvelle unité est dotée d’un nom le « mètre » de « meson » mesure 
Le 1er août 1873 la Convention décrète la création d’un mètre provisoire à partir de la méridienne vérifiée. Le 25 mars le mètre provisoire est déposé aux archives nationales Application le 1er juillet 1874 !
Une copie est envoyée aux Etas-Unis le bâtiment est coulé par des pirates
7 avril 1795 Rapport le Prieur instaure le Système Métrique Décimal
Le SMD son socle :
  • Cohérence
  • Mètre> mètre2 surface  -> mètre3 volume
  • Mètre3 volume = eau = kilogramme
  • Kilogramme + argent = franc

Des édifices sont créés pour recevoir a hauteur d’homme « le mètre » seize lieux parmis les plus fréquentés de Paris
  • A Paris Au 36 de la rue de Vaugirard un mètre mural vieux de deux siècles est encore visible et place Vendôme,
  • De même dans la cour de l’hôtel de ville de Lyon
  • A la Mairie d’Agde, Halle de Margevols
  • Montauban place nationale
Les noms des nouvelles mesures seront à base de cinq mots racines are, litre,gramme, scrupule, stère, et sept mots préfixes milli, cent, déci, déca, hecto, kilo, myria Douze mots suffisent pour nommer toutes les mesures nécessaires à l’homme et la femme !
Ils s’inscrivent dans la frénésie langagière de création de noms de cette période. La difficulté sera de faire adopter cette nomenclature à la population
C’est l’eau qui sera choisit comme unité de poids «  poids d’un décimètre cube  d’eau distillée, dans son état de plus grande densité, pesée dans un cylindre de laiton de 243,5 millimètres de hauteur et de diamètre »
La mesure de la méridienne se termine en novembre 1978
L’institut national propose aux savants étrangers de vérifier les opérations. Participerons des Bataves, du Piémont du Danemark, d’Espagne, de la Toscane, de la République Romaine, Ligurie, Helvétique
Conclusion le mètre provisoire est plus court de 146/1000 de ligne La différence est considérée comme négligeable pour les usages courants
Les mètres provisoires deviennent définitifs. Cas des mètres muraux
Comparons les résultats de 1976 à la référence internationale de 1980. Sur 1000 kilomètres, un écart de 10 mètres soit 1/100 000
<<Digne de sigma !>>
Le mètre étalon sera réalisé en platine
Les anciennes mesures déclarées illégales le 1° vendémiaire an VII 23 septembre 1799 entretenaient des rapports avec :
  • La chose à mesurer la mesure et une activité propre. Elles étaient le reflet de l’artisanat
  • L’homme comme mesure des choses : pouce, pied toise ……
  • Son travail l’œuvrée, la fauchée
  • Les grains, les céréales
  • Œuvre des commerçants, des artisans des paysans, c’est leur capture par le pouvoir féodal qui les rend arbitraire
La manière de remplir une mesure sèche offrait au mesureur une large panoplie :
  • Radé : rasé avec un radoir
  • Roulé : secoué puis légèrement tassé avec un rouleau de bois
  • Croulé : les grains versés forment un petit cône dont les grains sont en équilibre
  • Sur bord, comble la matière versée forme un cône par-dessus bord
Ces manières avec une mesure de grand diamètre et de faible hauteur pouvaient aller du simple au double
    << En fabrication, il est tentant d’employer les mesures avec la « boîte de petit pois »                 au lieu de balance. Nous nous se heurtons à ce type de dispersion >>
Le système métrique subira une entorse le 12 février 1812 en devenant système des mesures napoléoniennes. C’est le 1 janvier 1840 que le Roi Louis-Philippe  réalisera de façon définitive l’uniformisation des poids et mesure
Il avait été adopté en 1836  par la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas
Les nouveaux mètres et hologramme sont en platine 90% et iridium 10%
Le mètre sera redéfini le 14 octobre 1960 par une mesure physique : la longueur d’onde dans le vide du Krypton 86, puis le 20 octobre 1983 par la lumière
Seul le kilogramme résistera à ces définitions  

Bonne lecture d’une histoire de la standardisation
Lire la suite

Char Churchill « crocodile »

4 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #Guerre 1939-45

Char Churchill « crocodile »


Le musée du Fort de Montbarrey à Brest conserve un Char Churchill « crocodile »
Celui-ci est un char de soutien d’infanterie. Il correspond à la tactique Anglaise

Char Churchill
    Poids 39 tonnes 5 hommes
    Son premier engagement  lors de l’assaut contre Dieppe le 19 août 1942 sera un         échec
    Malgré cet échec constamment amélioré, il parvient à s’imposer
    Surtout ce fut une excellente base pour la "ménagerie" de Percy Hobart

 

Le « crocodile » combine à son canon un lance-flamme
La  remorque carburant pouvait être larguée en cas d’urgence
La portée était d’environ 150 mètres
Il était efficace contre les bunkers


Ce char fait partie des engins mis au point par « papy » Percy Hobart
Ce dernier, théoricien des blindées Britanniques, avait été mis a la retraite à la déclaration de guerre en 1939
C’est un article de journal qui a déclenché la colère de Churchill. Percy Hobart servait comme caporal dans les rangs de la Home Guard. Ces vétérans attendaient l’invasion allemande avec des moyens dérisoires
Churchill exigea la réintégration de Percy Hobart dans l’armée

La préparation du débarquement supposait de mettre au point des engins spéciaux pour franchir, détruire les nombreux obstacles du mur de l’Atlantique
Cette tache sera confiée a Percy Hobart à la tête de la 79 th Exprimental Armoured Division Celle-ci devient »la clé tactique pour la victoire »
Furent réalisés à partir du châssis du char Churchill:

 

 

  • Le crocodile cité plus haut
  • Des charges de démolition pouvant atteindre 800 kg placé sur les bétons adverses
  • Un mortier « pétard » de 280 mm projetant une « poubelle » de plastic contre les obstacles ou bunkers
  • Des chars « fléaux » avec leur rouleau de déminage
  • Des chars porte- fascines pour combler les fossés anti-chars
  • Des chars avec ponts pour franchir les fossés anti-chars
  • Des chars déroulant un tapis pour franchir des zones sablonneuses sur les plages

Tous ces engins prouveront leur efficacité lors du débarquement et des opérations ultérieures
Les Américains qui les avaient ignorés à Omaha en payeront le prix


En savoir plus
L’aventure de l’Histoire n°1 septembre 2000
Le « papy » qui a sauvé les chars de Churchill

Les blindés de la seconde guerre mondiale
Eric Grove édition Atlas p 79-80

http://fr.wikipedia.org/wiki/Char_Churchill

http://www.dday-overlord.com/char_churchill_crocodile.htm

 

 

 

 

Lire la suite