Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Guerre de 14/18 Saillant de St Mihiel 3: les tranchées Françaises

25 Février 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #Guerre 1914-1918

Guerre de 14/18 Le saillant de St Mihiel 3 : 
Tranchées françaises

Dans des articles précédents, j’ai indiqué les conséquences du Saillant de St Mihel sur l’approvisionnement de Verdun durant la Bataille
undefined
La zone nord a résisté grâce au fort de Troyon
Le front s’est stabilisé suite  à des difficultés d’approvisionnement et de fabrication des obus De plus les Allemands combattaient sur deux fronts Français et Russe 
Ils construiront les premières tranchées en décembre 1914 (1)

Chaque belligérant s’est enterré creusant une ligne ininterrompue de tranchées de la mer du nord à la frontière Suisse environ 800 Km
Nous connaissions les tranchées  d’attaque de la guerre de siége codifié par Vauban dans son traité d’attaque des places
Les tranchées de part est d’autres des deux belligérants apparaissent en 1904/5 en Manchourie dans l’affrontement Russo-japonais
Ils se terminent par la défaite navale de Tsushima et la chute de Port Arthur en janvier 1905
Avec artillerie, mitrailleuses, elles annoncent les pertes de la guerre 1914/18 (2)

Elles seront poussées à leurs paroxysme dans la Guerre de 1914/18
Ces tranchées s’échelonnent sur plusieurs lignes : généralement trois
Elles sont reliées entre elles par des  tranchées de cheminement.
Elles comportent
  • Tous les moyens de défenses
  • Des blockhaus
  • Des abris
  • Elles sont protégées par des réseaux de fils métalliques les barbelés
Ces tranchées sont réalisées avec force bras et de nombreux outils à main : pelles-bêches, pelles-pioches, haches, serpes, cisailles, scie articulées, pelles, pioches

Dans la deuxième guerre c’est plus des champs de mines et des points d’appui avec artilleries antichar  et anti-aérienne qui seront utilisés
Le maximum de ces défenses sera réalisé par les Russes dans le saillant de  KOURST en juin juillet 1943 où les « panzer divisions » Tigres compris se casseront les dents  Elle aboutira  a la plus grande bataille de blindée de la II° guerre mondiale

L’office du tourisme de St Mihiel et le comité Départemental du Tourisme de la Meuse ont organisé un circuit de 18 Km et une route du Saillant de St Mihiel

Le circuit traverse les forêts domaniales de Gobessart et d’Apremond à l’est de St Mihiel
Il est possible de voir
  • Des tranchées allemandes conservées : prochain article
  • Une reconstitution des tranchées françaises
Celles-ci sont construites suivant les instructions de l’aide-mémoire de l’officier du génie de 1915 
plan.jpg
Elles sont constituées avec des renforts de sac de terre et de bois
Le bois est utilisé sous forme de fascines, gabions ou de rondins madriers recouvert de 30 à 50 cm de terre
Un abri constitué de deux rangées de rondins la 2° placée perpendiculaire ment intercalé de couches de terre complétée par une couverture de terre résiste à un obus de 150 mm
Cette construction sera réalisée tout a long des deux guerres mondiale
Dans  les îles du Pacifique, les Japonais utilisaient des troncs de cocotiers
Le tout étant de disposer d’arbres
Tranch-es-Fr-web.jpg
Les murs des tranchées sont retenus par
  • Des fascines : assemblage de branchage ;
  • Des gabions : cylindre de fascine, il sera rempli de terre  voir la tranchée d’attaque de Mont-Dauphin
  • Des sacs de terre
  • Quelques grillages ou tôles de blindage

Tout objets récupérés sur le champ de bataille et dans les villages en ruine portes, volets  servent à renforcer les tranchées

Bonne visite de ce lieu de mémoire
Suivre le fléchage
En foret il est facile de tourner en rond

En Savoir plus

Documents des Offices de Tourisme de St Mihiel

Bibliothèque de la Garnison de Lyon

Instruction sur l’utilisation de la fortification au cours des opérations
355.421.FOR 120 535
Apres les pertes des premiers jours du conflit ou les charges à la baïonnette se sont  heurtées aux mitrailleuses et à l’artillerie lourde allemandes
<< Il y avait lieu d’apporter certaines modifications aux dispositions réglementaires  actuellement en vigueur  pour l’exécution des travaux de campagne …. Remuer la terre  et creuser des tranchées  constitue non une corvée mais une véritable manœuvre  …….>>>

Aide-mémoire de l’officier du génie 1915
358.2 GEN 120.582
Une encyclopédie des travaux de campagne contient des formules mathématiques, trigonométriques, physiques, mécaniques et abaque pour le calcul des charges des fourneaux de mines

Guichet du Savoir
BML Bibliothèque Municipale de Lyon
Almanach Hachette des années 1915

(1) Artillerie Curt Johnson Fernand NATHAN P.46
(2) 50 batailles de Valmy à Krajina  édition Tim Newark p.54

**********
Mise a jour du 15 mars 2008
Tranchées française
L’illustration du 31 octobre 1914 page 330 n° 3739

<<< Nous nous étions cantonnés depuis 1970 dans les trois types de tranchées réglementaires
  • Tranchées pour tireur assis
  • Tranchées pour tireur a genoux
  • Tranchées pour tireur debout
A l’instruction, on a appris à l’homme à se protéger momentanément , durant les bonds classique du combat tel qu’on le prévoyait , en creusant un peu le sol et en se couchant derrière une toute petite levée de terre
Le soldat devait, en outre, s’abriter des coups de l’adversaire en dressant son sac devant lui.
D’ou protection insuffisant et visibilité extrêmement dangereuse , puisque l’ennemi n’a plus qu’a compter les sacs pour connaître l’effectif qui lui fait face >>>>


**


 

Partager cet article

Commenter cet article