Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog docroger

Articles avec #vauban tag

Exposition sur le GENIE

7 Avril 2012 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

Exposition sur le GENIE

 

Ou : Bibliothèque du cercle de la Garnison  de Lyon

Quand : Du 16 mars au 16 mai 2012

Quoi.  Présentation de Livres, objets sur le Génie

 

expo-genie.jpg

Parfois détruire, souvent construire, toujours servir

Devise du Génie

 

 

Rappel

 

MONUMENT DU GENIE

 

Monument à la Gloire du Génie aux Eparges

En savoir plus

www.bibliotheque-militaire-lyon.fr

 

Catégories colonne de gauche

 

Vauban

 

Fortifications  

Lire la suite

Vauban en Finistère Nord

5 Septembre 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

Vauban en Finistère Nord



Panneau pédagogique de l’exposition de la tour dorée de Camaret
Il montre les fortifications réalisées par Vauban en Finistère nord

Certaines fortifications font l’objet d’articles précédents



S’ajoute
 
Le fort de Bertheaume
Photo traitée avec Photoshop élement  3 : pinceau sec

Sur cet îlot rocheux, un premier fort sera construit dès le V° siècle par les ducs de Bretagne

Il est accessible seulement a marée basse
Vauban interviendra.  Il établira une batterie  dans le cadre de la protection de Brest
Ce fort prouvera son utilité lors de l’attaque de Camaret  en 1684

Le fort sera complété en 1880-1890 par des casemates et une poudrière souterraine
Il sera ensuite délaissé une première fois. Les batteries seront installées en retrait sur la terre ferme
1940 les allemands installeront canons et antiaérien.
Ils se rendront aux Américains en 1944
Délaissé une deuxième fois. Il renaîtra.
Acheté par la municipalité de Plougouvelin en 1990, restauré, il se visite actuellement

 
Le donjon du château de Brest

Le site est occupé depuis les temps historiques
Vauban renforcera le chateau en citadelle
C'est surement le seul chateau encore en activité
Il abrite la Préfecture maritime et le musée de la marine

En savoir plus Chateau de Brest

www.mairie-brest.fr/brest/chateau_brest.htm - 

fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Brest -

*******
Lire la suite

Camaret Finistère : La tour VAUBAN ou Tour Doré

10 Août 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN


Camaret Finistère : La tour VAUBAN ou Tour Doré

La tour VAUBAN fait partie des 14 sites proposés   au Patrimoine mondial de l’UNESCO et des 12 sites retenus : Belle Ile
et le Château de Bazoche non retenus

Edifiée a partir de 1693/94 sur des plans de Vauban de 1889 . Elle sera le pivot de la bataille du 18 juin 1694 alors qu’elle est
inachevée

1694 le Royaume est de nouveau en guerre contre les Anglais et Hollandais
C’est la guerre de la ligue d’Augsbourg qui durera de 1688 à 1697
Anglais et Hollandais disposent  d’un commandement unique  le « prince d’Orange »
Il désire réduire Brest pour neutraliser la « Royale » dans le Ponant nom de l’Atlantique
Le goulet de Brest a son chenal le plus étroit est large de 300 à 400 mètres
Il est sous le feu au nord des batteries du Mingant au sud des batteries de Cornouaille et de Beaufort


Le plan prévu consiste à débarquer dans l’anse de Camaret sur la plage de Trez Rouz distante de cinq kilomètres pour prendre à revers les batteries sud


Cette action devait libérer  le passage à la flotte destinée a réduire en cendre le port de Brest


Ce plan s’appuyait sur d’anciens renseignements  d’absence de défense à Camaret


Devant la menace et l’importance de Brest, fait exceptionnel, Louis XIV° confie a Vauban « ingénieur »  le commandement de la place de Brest le 1 mai 1694.
    Cette nomination est accompagnée d’un commentaire flatteur
Difficulté supplémentaire, il est sous la double subordination du gouverneur de Bretagne et du maréchal commandant les cotes de Bretagne !!
Vauban arrive a Brest le 23 mai . Début juin il inspecte les cotes commandant le goulet de Brest


au nord du Conquet où a eu lieu le 29 juillet 1558 un débarquement dévastateur


au sud jusqu'à Camaret ou les travaux de construction de la tour sont en cours

Organise, motive ses faibles troupes : L’escadre de Tourville a quitté Brest pour la
Méditerranée  Ce bourguignon commande des marins qui l’apprécieront. Il  fortifie leurs cotes en tenant compte de leurs avis
Le 16 juin l’escadre anglo-hollandaise est signalée par le canon d’Ouessant .Elle mouille a l entrée du goulet
Cette escadre est imposante : 29 vaisseaux, 13 frégates, 60 navires et brûlots ; Elle embarque 12 000 homes de troupes
 

LLa tour Vauban comporte
:
4 niveaux avec créneaux pour les mousquets
Une plate-forme d’artillerie
Elle est entourée d’eau à marée haute

Le 18 juin au matin une escadre d’appui canonne la tour de Camaret . Celle-ci répond avec ses 9 canons de 24 livres et
ses 3 mortiers de 12 pouces
Elle inflige d’importants  dégâts a cette escadre qui après trois heures de canonnade se retire


Le débarquement a lieu sur la plage de Trez Rouz. Il est pris à partie par les batteries et tranchées mises en place par Vauban. La mitraille décime les troupes
qui débarquent . La marée descendante bloque leurs embarcations pour réembarquer. Aux morts s’ajouteront de nombreux prisonniers. Les miliciens qui ont participé aux combats s’équiperont des
uniformes des vaincus

La tentative de s’emparer des défenses sud du goulet de Brest a échoué
L’escadre d’invasion ne peut passer. Elle se retire


Parmis les chefs morts on retrouvera un « la Motte » reformé français, ancien ingénieur, capitaine de mineurs, ami et collaborateur de Vauban. Il avait quitté la
France lors de la révocation de l’Edit de Nantes

Cet échec du débarquement marquera les anglo-hollandaise aucune nouvelle tentative n’eu lieu
L’ensemble des fortifications du goulet sera constamment amélioré et maintenu jusqu’en 1914
Les Anglais sont alors nos alliées

Les Allemands avec le mur de l’Atlantique fortifieront le goulet
La menace viendra du ciel Brest sera rasée par les bombardements aériens. Les enfants évacués seront recueillis par des familles de l’intérieur. J’ai connu une famille lyonnaise qui a eu son petit
brestois
En 1944 La Bretagne sera rapidement libérée par l’armée Patton aidé par la résistance
Elle échouera dans la prise rapide de Brest . Il faudra de durs combats pour trouver les installations inutilisables

La victoire de Camaret du 18 juin 1694 n’eut pas de retentissement à la cour de Versailles
Son importance stratégique mentionnée dans le commentaire initial de nomination de Vauban fut oubliée Deux raisons:


Vauban lui-même minimisera cette victoire. Il la qualifia « d’affaire » devant les faibles pertes françaises. Les dégâts à la tour étant estimés a 10 écus


Vauban n’est pas encore maréchal. Il n’as pas droit a un Te Deum.

Louis XIV° :



Fera gravée une grande médaille avec les inscriptions




    Gardienne des côtes d’Armorique


    Les Anglais et bataves en fuite 1694




Il exemptera de « fouage » taxe sur les non-nobles par feux ( famille) la ville de Camaret




Cette taxe était destinée à équiper les troupes royales


Ce privilège durera jusqu'à la révolution qui le supprimera

En savoir plus


Panneaux pédagogiques de l’exposition dans la tour Vauban


Historia thématique n°106 Vauban homme de l’année


Vauban, génie maritime Gallimard


Vauban Daniel Halévy Edition de Fallois


Bataille de chars de la seconde
guerre mondiale Edition Heimdal


Quand les Allies bombardaient la France (Brest) 1940-1945 Eddy Florentin édition Perrin


Émission de radio locale


Internet


www.camaretsurmer-tourisme.fr


La route des fortifications de la presqu’île de Crozon


www.comcom-crozon.com


Le Chasse Marée - 18 juin 1694 : la descente de Camaret


www.chasse-maree.com/index.php/ 18-juin-1694-la-descente-de-camaret/id-menu-220.html


Roscanvel, Regard sur l'histoire, bataille de Trez-Rouz, 18 juin 1694


roscanvel.presquile-crozon.com/ histoire/bataille-trez-rouz-gentil-quelern.htm –


Dossiers électroniques de l'Inventaire général | Bretagne ...


www4.culture.fr/.../sribzh/ main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29001322 –


Camaret-sur-Mer - Wikipédia


fr.wikipedia.org/wiki/Camaret-sur-Mer - 87k - En cache - Pages similaires

Lire la suite

Vauban : colloque

19 Avril 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

 Colloque VAUBAN
Le musée d’histoire Militaire de Lyon et sa région, l’association Vauban
Ont organisé le 17 avril 2008 au cercle mixte de la garnison de Lyon le 

Colloque VAUBAN
Le militaire et l’honnête homme


Programme
  • Les prédécesseurs de VAUBAN
  • L’homme VAUBAN
  • VAUBAN, le militaire
  • VAUBAN dans les alpes
  • VAUBAN fortificateur
  • VAUBAN architecte urbanisme
  • Les 14 sites VAUBAN présentés au « Patrimoine mondial »




J’ai apprécié

L’historique du pré-Vauban
    Les hospitaliers, Clisson, Bonagil, Salses etc ……
Le choisi, compris, synthétisé de Vauban, stratège et tacticien
Les allers-retours dessin, terrain
S’appuyer sur la nature complétée par l’art de la fortification
    Le mimétisme des fortifications l’emploie des pierres locales, l’usage de la terre
    Fortification visible  la limite du parapet
La construction à minima
Les panneaux de l’exposition Le dossier remis
Les nombreuses photos qui ont ponctué ce colloque
Les contacts lors de ce colloque
A venir les actes de ce colloque


Confirmation

L’adaptation au terrain
Le choix de la meilleure solution la moins disant :
« benchmarking »


J’ai appris

L’organisation des citadelles 240° pour l’extérieur 120° pour l’intérieur
L’importance du pentagone dans la fortification
Napoléon admirateur de Vauban.Il fera placer son cœur aux Invalides
La valeur des grades était liée a la réputation des régiments
Voir, rechercher les forts allemands autour de Neuf Brissac
Le front de secours pour recevoir des renforts ou préparer une sortie : cas de Besançon
La complémentarité politique, militaire dans l’implantation des fortifications après 1871
La part primordiale du génie à Bir Hakeim organisé par le capitaine Gravier .Son organisation : Une synthèse des fortifications : Vauban Une méthode pour la défense
Elle était complétée par des champs de mines. Une sortie a été réalisée  sur le front de secours de la fortification


Trois siècles après des sujets  donnent lieu a des débats contradictoires 























le chateau de Bazoche


Le bureau d’étude de Bazoche ?
  • Pour son existence 
  • Une grande salle ; les écuries pour les courriers de Vauban, le pédiluve pour les chevaux, un plan signé de Bazoche
  • Contre
  • Pas de document officiel

La basterne de ses déplacements ?
  • Pour
  • Des reconstitutions à Mont-Dauphin et Bazoche
  • Au départ Vauban se déplaçait a cheval ou en voiture la basterne serait utilisée dans les zones montagneuses
  • Contre
  • Difficultés de travailler dans un tel attelage
  • Pas de documents

Le placement des églises ou chapelles au point faible de la fortification

Les trois systèmes de fortification

Vauban précurseur de Taylor


En savoir plus

le génie à Bir Hakeim
www.birhakeim-association.org/Textes/genie1.htm -

la sortie de vive force de Bir Hakeim
www.birhakeim-association.org/Textes/genie2.htm -

VAUBAN : UNE MÉTHODE POUR LA DÉFENSE
www.chear.defense.gouv.fr/fr/colloques/restitution/2008/
Lire la suite

Vauban: Mémoire pour le rappel des Huguenots

28 Mars 2008 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

VAUBAN Mémoire pour le rappel des Huguenots

La révocation de l’Edit de Nantes en date du d’octobre 1685 est le résultat d’un long processus.
Richelieu puis Mazarin pratiquait le double jeu : alliance avec des princes protestants a l’extérieure, tolérance, surveillance a l’intérieur
Les  Protestants s’étaient montré fidèle durant la Fronde (1648-1653) .ou Louis XIV avait dû quitter Paris
La fronde  avait vu  la fille du frère de son père Louis XIII°« la Grande Mademoiselle » faire tirer sur les troupes royales °
En mai 1852 une « Déclaration Royale » remercie les reformés du soutien pendant la Fronde
Les craintes d’un ennemi intérieur étaient vaines
De nombreux officiers protestants servaient dans les armées et dans la marine naissante
Duquesne refuse d’abjurer contre un titre d’Amiral alors que Turenne se convertit


Le  logique absolutisme de Louis XIV° «  Un Roi, une foi, une loi » conduisait inexorablement a la suppression de la religion reformé
Il gouverne seul depuis 1661
Des restrictions, les dragonnades des 1681, la destruction des temples, l’interdiction des mariages mixtes, les caisses de conversion, les conversions forcées  firent croirent au Roi que la religion prétendue reformée disparaissait
Une unanimité s’était constitué au conseil du roi seul le Grand Dauphin préconisait une disparition lente et sans bruit de la religion prétendue reformée
Notons au niveau des mots que le nom de la religion n’est pas nommé et remplacé par l’expression « Religion prétendu reformée »
La révocation fut signée en octobre 1865 par l’Edit de Fontainebleau

Elle fut accueillie favorablement par la cour et  l’ensemble des Catholiques
A l’extérieur le malaise fut grand dans les états et provinces reformées
Seul Vauban et St Simon critiquére cette révocation

Vauban rédigea:
  • Un premier « mémoire pour le rappel des huguenots «  en 1689
  • En 1692 un deuxième avec une caution religieuse de la Sorbonne

Ce mémoire était organisé en trois parties Il est compris dans les Oisivetés récemment réeditées avec des commentaires

  • Perte de savoir faire
  • Perte économiques
  • Proposition politique
Perte de Savoir-faire
Vauban avait parmi ses collaborateurs des Protestants. Ceux-ci participait a la conception des fortifications ou a la prise des villes . Ils était formés a la « méthode de  prise des places » . Celle-ci fera l’objet d’un traité « le triomphe de la méthode » Ce document sera « secret défense » pendant plusieurs années  Des copies circuleront provenant d’un document dérobé a un ambassadeur français .

"Véritable maniére de fortifier de Mr DE VAUBAN
Ou l'on voit de quelle méthode on le fert aujourdh'hui en France  pour la fortification des places.
Le tout mis en ordre par Mr l'abbé du FAY et le chevallier de Cambray
A Amsterdam chez les Janssons à Waesberge
M D C C X X V I  _ 1726 >> *

La publication  sera autorisée en 1737 Cette méthode perdurera .
Le siége de Port Arthur en 1905 sera mené avec des tranchées d’attaque de ce type
Le départ d’ingénieur du génie protestant apportait a l’étranger le savoir faire de Vauban
La désertion d’officiers et soldats formés qui renforceront nos ennemis
Ce fut le cas pour La Motte ancien collaborateur de Vauban et son ami, nommé capitaine de mineur.  Il était parti en septembre 1689. « sa conscience ne lui permettant pas de servir sans faire l’exercice de son ancienne religion » Vauban le retrouvera parmi les morts du débarquement anglais de Camaret le 18 juin 1694. Vauban a cette époque avait été envoyé par le Roi pour organiser la défense de l’arsenal de Brest

Colbert protégea ses officiers et matelots protestants de notre marine naissante
Son successeur Seignelay en 1680 la supprimera Les marines hollandaise et anglaise en profiteront  
Sur le plan civil, les multiples artisans spécialisés en métier innovant : soie, laine, chapellerie, qui assuraient a la France une exportation importante furent accueillis avec avantage par l’étranger Des avantages fiscaux et des prêts leur furent accordés
Des médecins, savants, chimistes quittèrent la France
Des cultures nouvelles furent introduites a l étranger cas du tabac
Un exemple sur 230 librairies à Amsterdam 80 peuvent être considères comme des réfugies

Perte économiques

Au delà de cette émigration importante et des pertes de recettes correspondantes s’ajoute l’argent comptant avec lequel cette émigration est  partie
A cette époque le flux monétaire est très important, les pièces sont en or ou en argent : les Louis d’or ou d’argent
Ils définissent la richesse d’un pays
Certaines régions furent sinistrées économiquement
Saint Simon écrira «  quel dépeupla le royaume et transporta nos manufactures a l’étranger » déjà une délocalisation !!
La politique économique de
Colbert se trouva détruite

À l’inverse certains ports bénéficieront d’un trafic accru entre les négociants protestants émigrés et leur parents officiellement converti a la religion catholique

Proposition politique
 C’est la plus audacieuse du mémoire
La ligue d’Ausbourg en 1689 réunie sous l’impulsion de Guillaume d’Orange les provinces et états protestant contre la France
Son ciment le rétablissement de l’Edit de Nantes pour protéger les Protestants de France
Vauban considère que le rétablissement de l’édit de Nantes enlèverait l’argument  de la ligue
A ce titre certains princes protestants alliés traditionnels de la France quitterait la ligue
De plus des Catholiques protégeait par le Roi et des protestants protégeait par les princes protestants extérieurs conduirait a un partage en France
C’est donc dans l’intérêt de l’unité du Royaume qu’il plaidait en faveur du rétablissement de l’Edit de Nantes

Remise des mémoires
Le
premier fut confie à Louvois le supérieur de Vauban celui-ci le lut. Il connaissait le problème.  Compromis dans les dragonnades et craignant le Roi il ne le remis pas a Lo13084.html
Le deuxième fut confié a Madame de Maintenon deuxième épouse secrète de Louis XIV˚ Cette ancienne protestante convertie, était veuve du poéte  Scarron. Elle non plus, ne se compromis pas a le remettre a Louis XIV
On peut en déduire que
Louis XIV n’a pas eu connaissance de ce mémoire a la différence du « Projet de Dîme Royale »
De plus nous sommes en fin de règne Louis XIV  né en 1638 moura en 1715 après 74 ans d’un pouvoir absolu décidé en 1661 à la mort de Mazarin
Il peut probable qu’il aurait fait marche arrière


Autres articles sur Vauban
Consulter la colonne de gauche dans catégories


En savoir plus

Charles Weiss (1853) Professeur d’histoire au lycée Bonaparte Histoire des réfugiés protestants de France depuis la révocation de l’Édit de Nantes jusqu’à nos jours. TOME DEUXIÈME Un document produit en version numérique par Gustave Swaelens, bénévole, Journaliste à la retraite, Suisse. Attention 270 pages
Courriel: gjswaelens@bluewin.ch

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/culture/religieux/editnantrevocation.htmhttp://pedagogie.ac-toulouse.fr/culture/religieux/editnantrevocation.htm

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=16851018

http://fr.wikipedia.org/wiki/Édit_de_Fontainebleau

http://fr.wikipedia.org/wiki/Édit_de_Nantes
À l’époque, l’édit n’est pas appelé « édit de Nantes », ni même « édit d’Angers » mais « édit de pacification ».

Vauban, Sébastien Le Prestre, marquis de
Mémoire pour le rappel des huguenots  / introd. du pasteur Philippe Vassaux. Carrières-sous-Poissy, « La cause », 1997. 69 p. (Textes d’histoire protestante)
Magasin – [16-D1 MON 5953]

Un des textes majeurs de Vauban, publié en 1689 quatre ans après la révocation de l’édit de Nantes (1685), une décision qu’il regrette profondément, et qu’il juge comme étant, humainement, stratégiquement, et économiquement, une grave erreur, car les protestants contribuent pour une part non négligeable à la santé économique du pays ; en marge, il ajoute que la liberté de conscience ne se discute pas
BNF

Livres
http://www.sites-vauban.org/article.php3?id_article=183

http://www4.culture.fr/patrimoines/patrimoine_architectural_et_mobilier/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29002304
Bretagne Finistére
Louis XIV le fait VAUBAN maréchal de France le 14 janvier 1703 pour ses services rendus au royaume.
Tout d´abord secrètes, quelques  copies du manuscrit intitulé Traité de l´attaque des places circulent après sa mort. Le traité est finalement publié en 1737.

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/culture/religieux/editnant.htm
A "ceux de la religion prétendue réformée" , c’est à dire les protestants. Cette expression est utilisée par les Catholiques pour désigner les Protestants ...

* les chemins de la Mémoire -n°175-Septembre 2007

Vauban
Daniel Halévy  édition de Fallois
Lire la suite

VAUBAN : Les Oisivetés

30 Novembre 2007 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

Dans le cadre de l’année Vauban il était prévu de rééditer les Oisivetés
Ces écrits sont maintenant réédités par l’association Vauban
Ces 29 mémoires décrivent la France de Louis XIV°
Disponible dans les librairies
Un volume 13 x 20 de 1792 pages
 Dont 64 pages de planches en couleurs
 Présenté sous un coffret en couleurs
 ISBN 978.2.87673.471.5, 2007, 44 euros
les-oisivetes.jpg
Un bon sujet de cadeau de Noël
Il est prévu pour ma part
Je vous en reparlerais en 2008

 
En savoir plus
http://www.champ-vallon.com/Pages/PagesLesClassiques/Oisivetes.html
http://www.vauban2007-bourgogne.org/vauban-le-penseur.php3

Autres écrit du même auteur

Aux éditions « Découverte Gallimard Album »
Le triomphe de la méthode


http://www.vauban2007-bourgogne.org/bibliographie.php3

Autres articles sur Vauban voir la colonne de gauche « catégories »

Bonne lecture


Lire la suite

Vauban: son chateau de Bazoches

19 Novembre 2007 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

adresseP8020064.jpgLe château de Bazoches fait partie des 14 sites candidats au patrimoine mondial de l’Unesco

Il est situé en Bourgogne, Morvan à 10 Km au sud de Vezelay
Construit sur la pente d’une colline ,  il est en visibilité directe de la cathédrale

Le château féodal de Basoche date du XII° siècle 4 tours, un donjon une cour intérieure
Vauban acquiert le château en 1675 sur une dotation de Louis XIV°récompensant sa prise de Maëstricht par application de sa méthode d’attaque des places

Vauban transforma son château moyenâgeux en une demeure d’époque : jardin a la Française, communs, écuries, portail pour les carrosses, escalier d’honneur


Construction de la galerie occidentale en 1861 elle deviendra le cœur de Bazoches
Dans cette galerie, véritable bureau d’étude, ingénieur du génie : corps qu’il vient de créer travaillent
Ils  calculent dessinent avec compas, règles des figures de géométrie qui deviendront les plans de fortifications de sa méthode
Vauban et ses ingénieurs sont en relation grace sa poste
Une cinquantaine de chevaux sont nécessaires.Un bassin type pédiluve est construit pour les soins des chevaux
De Basoche partira par courrier les plans des fortifications qui couvrent, pour les protéger, les frontières de la France
Vauban lui parcourt le France et travaille dans sa « basterne » malle menée par deux mulets

Cette galerie contient l’arbre généalogique des Vauban et leurs alliés, des panneaux  représentant  des éléments de la méthode d’attaque des places, une cuirasse du maréchal et d’autres éléments
C’est surtout le plan en relief de Neuf Brisach qui occupe la place centrale


Neuf Brisach  rive gauche du Rhin crée en 1697 pour remplacer sur la rive droite Vieux Brisach Celui-ci a été rasé après le traité de Ryswick de 1697.
Il clôt la guerre de la ligue d’Augsbourg
Louis XIV° rend les territoires occupés  Lorraine, Palatinat Catalogne ou annexés

Neuf Brisach un plan octogonal parfait. Dans ce qui est son 3° système et unique réalisation Vauban multiplie les obstacles pour l’assaillant, bastion et demi-lunes dédoublés
Les bastions sont détachés de la courtine, des tours  d’artillerie sont créés



Dans la cour un cadran solaire aux armes de Vauban avec sa devise
« Bellicae virtutis praemium »
Le fruit de la vertu guerrière
Cette devise était aussi celle de l’ordre Royal et militaire de St Louis crée par Louis XIV° sir les conseils de Vauban

C'est dans son chateau de Bazoches, sur la fin de sa vie, que Vauban écrira son projet de "Dime Royale"

Le château appartient aux descendants de la fille aînée du Maréchal
Les actuels propriétaires conservent un riche mobilier, de nombreux souvenirs
Une partie du  château est ouverte a la visite

www.château-bazoches.com
Lire la suite

Place forte de Mont-Dauphin

5 Novembre 2007 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

Une place forte
Ville défendue par des fortifications.
Elle sert de garnison à une troupe importante dirigée par un gouverneur
Sous Louis XIV, Louvois crée des casernes pour le logement de la troupe
Précédemment la troupe était logée chez l'habitant avec des dérives
Le plan type  des casernes de Vauban comprend des chambres de 12 hommes avec une cheminée pour le chauffage et la cuisine  La troupe doit se nourrir et se chauffer
Le couchage est réglé par la couchette chaude en 3*8 comme dans l’ancienne marine
Ce plan type première amorce de standardisation permettait de s’affranchir des architectes ultérieurs et maîtrisait les coûts

Les casernes sont réaménagées pour des artisans et des lieux de vacance, centre IGESA
caserne.JPG
 
La caserne Rochambeau l’une des trois casernes construite
Elle a été construite de 1766 à 1783 bien après Vauban. Elle s’écarte du plan initial de Vauban
Noter sur la gauche le magnifique escalier. Il sert d’arc boutant à la plate-forme d’artillerie
Celle-ci pour des raisons d’étanchéité a été couverte par une charpente démontable à la Philibert Delorme

 

 
Souvenir de Rouget de L’Isle, comme officier du génie à Mont-Dauphin , il était charge des travaux, de l’entretien des bâtiments et de la mise en défense de la place de Mont dauphin
Il deviendra célèbre sous le nom de Rouget de Lisle auteur de la Marseillaise


Une population cohabite avec la troupe. D’abord les serviteurs du gouverneur et des officiers. Un personnel civil assurait le bon fonctionnement de cette petite ville : location aux officiers de chambres et vente de vivres et de boissons a la troupe
Le village occupe le centre de la place forte. Il est composé de maison d’un étage sur une voûte au rez de chaussé. Les ouvriers chargés de la construction des fortifications : maçons, scieurs, charpentiers, tailleurs de pierres furent les premiers occupants, certains construisirent leurs maisons
 
De larges rues, pour éviter la  propagation des incendies, quadrillent à angle droit le village de Mont-Dauphin devenue commune

Les services « au public » fontaine, étalon de mesure à grain, commerce identifie par l’arcade des boutiques, sont regroupés aux carrefours 
Malgré les avantages « fiscaux » et foncier accordé pour attirer les habitants ceux-ci furent rares. Moins de trois cents aux meilleures années

La logistique était assurée par près de 200 mulets
Rappel à cette époque, la traction était animale ou fluviale

La commune est actuellement d’environ 100 habitants, de nombreux artisans dont un fabricant de cadrans solaire et une excellente auberge « l’auberge de l’Echauguette » a l’intérieur de la place forte   

http://www.echauguette.com

dans une ancienne résidence d’officier

Nul doute que la participation de Mont-Dauphin aux 14 sites de Vauban proposés à l’Unesco fasse connaître cette place forte conservée en l’état




Lire la suite

Tour VAUBAN Phare des Baleines

27 Octobre 2007 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

anti_bug_fcDans le système défensif de l’Ile de , la Tour Vauban avait une triple fonction
Aquarelle personnelle
1 Observatoire maritime pour surveiller le mouvement des navires et alerter en cas d’invasion
2 C’est le deuxième  phare de France  installée dans le cadre du programme maritime lancé par Louis XIV° et coordonnée par Colbert
Il avait été précédé en 1611par le phare de Cordouan à l’entré de l’embouchure de la Gironde  
3 Guider les navires dans des pertuis dangereux, lieu de nombreux naufrages, en direction de l’arsenal de Rochefort en cours de construction

Situation
A l’ouest de l’île de Ré Charente-Maritime
Construit en 1682 sur les instructions de VAUBAN par l’ingénieur Ferry.
À l’origine c’est de l’huile de baleine qui était utilisée. La plage voisine dite des baleines provient d’échouage de cétacés
Cette tour de tour d’allure moyenâgeuse de trente mètres de haut construite en pierre de taille avec chemin de ronde et mâchicoulis sera améliorée avec des feux alimentés au charbon en 1736.
Elle est a été rénovée récemment

Devenue insuffisante, elle sera remplacée en 1854 par une tour de plus de 60  mètres de haut toujours en fonctionnement
Vous pouvez visiter celle-ci moyennant un escalier de près de 257 marches
Photo de la tour Vauban prise du nouveau phare
le chemin de ronde; le renflement latéral correspond a l'escalier en colimacon

On découvre un panorama magnifique, dominant l’ancienne tour des baleines et l’écluse à poisson

bastion-de-la-mer.jpgEn savoir plus
a.gaudin.free.fr/phare.htm -

fr.wikipedia.org/wiki/Phare_des_baleines –

Bastion de la mer
Le guide des fortifications de la Charente Maritime
Nicolas Fauchere Edition patrimoine
Lire la suite

Borne "Dimière" et VAUBAN

20 Octobre 2007 , Rédigé par docroger Publié dans #VAUBAN

borne.jpg L’exposition dans le cadre de la semaine de la science organisée au château de  St Priest m’a permis de voir une borne dimière restaurée
Ces bornes dimière définissaient les frontières de perception de la dîme par le clergé et les seigneurs du XIII° au XVIII°

Dîme du latin decima dixième partie
A l’origine une pratique de piété pour le fonctionnement des religions. Elle deviendra rapidement obligatoire Charlemagne vers 800 en fit une loi. .
Contrairement à sa définition, elle était variable suivant les régions et les époques
Elle était perçue le plus souvent en nature soit directement ou par l’intermédiaire de fermier
Ceux-ci moyennant une redevance annuelle au clergé conservaient la dîme  
De nombreux abus en découlèrent, plaintes et procès rendirent la dîme impopulaire
La dîme fut supprimée en 1789

Dîme saladine
Décrète conjointement par Henri II Plantagenêt d'Angleterre et Philipe Auguste en 1188 pour financer la croisade. D’autre pays l'appliqueront

Dîme Royale
Sous l’ancien régime, l’impôt principal est dénommé « taille » Il est payé par les roturiers: non-noble :
Les nobles du service des armes, ce service diminuera avec le temps et le clergé interdiction de verser le sang en sont exclus de la « taille »
La taille est perçue par les fermiers généraux ;  Cet impôt est devenu impopulaire par la corruption qu’il entraîne.
les Rois ont éssayé de crée des impots plus justes
1695 Louis XIV met en place un impôt payé par tous pour financer la guerre
Cet impot dit de « capitalisation » payé par chacun clergé et noblesse compris, en fonction de son revenu. Le Roi avait promis la cessation de cet impôt avec la fin de la guerre !!
Louis XV en 1749 crée le  « Le vingtieme »: Cet impôt royal concerne tout le monde. Cet impôt est payé sur les revenus.Il ne pourra l'imposer aux privilegies

Vauban proposera en 1696 une « dîme royale » payée par tous. Son taux serait fonction des besoins du royaume ; la répartition en fonction des ressources de chacun.  Cela supposait une connaissance des ressources de chacun qui n’existaient pas
Le Roi connaissait les effectifs et armement de son armée, son patrimoine culturel : tableaux statues,   mais ignorait les ressources de ses sujets
Vauban
dans son  étude sur l’élection de Vézelay allait dans ce sens.Ce travail statistique très  "moderne » de la région entourant son château de Bazoches
<<<Description géographique de l'élection de Vézelay, contenant  ses revenus, sa qualité, les mœurs de ses habitants, leur  pauvreté et richesse, la fertilité du pays et ce que l'on pourrait  y faire pour en corriger la stérilité et procurer l'augmentation  des peuples et l'accroissement des bestiaux
http://www.inra.fr/dpenv/vaubac35.htm>>>


Note : L’élection est une circonscription dans laquelle est perçue la « taille ». Le principal  impôts royal L’élection de Vézelay, province du Nivernais où se situe le château de Bazoches son "bureau d’étude" comprend 50 paroisses et compte environ 22 500 habitants.

La publication de ce » Projet de dîme royale » sera éditée sans autorisation «  a compte d’auteur »
Elle déclanche la réprobation de ceux qui en seraient touchés : nobles, clergés, le Conseil du Roi sanctionne Vauban pour la publication sans autorisation
Le Roi grâce à ses relations avec Vauban était au courant. Le projet arrive trop tard Louis XIV° gage sa vaisselle en or pour payer son armée  6894792

En Savoir plus

« Projet d’une Dixme Royale
Cet ouvrage écrit par Vauban en Janvier 1696 marque le début du recensement
systématique. En effet Vauban fait le bilan des ressources agricoles, de l’accroissement des bêtes et de la pauvreté des habitants sur un espace géographique limité.
Cet espace le concerne, car il contient ses domaines, comprenant Bazoches et ses
environs.
Réédition réalisée par « Les Amis de la Maison Vauban »
Prix : 7 € (frais de port compris)
http://www.vaubanecomusee.org/images/bulletin/01-janvier-2007.pdf

Bourgogne touristique
http://www.bourgogne-tourisme-pro.com/bourgogne_en_groupe/DossierPresse06/DP-Vauban%202007.pdf

Les impôts sous l’ancien régime un document très complet
http://perso.orange.fr/pierre.collenot/Issards_eng/epoques/ancienreg/impots.htm

Sur la « taille » impôt Royal de « la taille des lances » crée par Charles VII en novembre 1439
http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=14391102

 
Lire la suite
1 2 3 > >>