Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog docroger

Bonne Année 2010

30 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #divers

Bonne Année 2010
Voeux-2010web
 

Meilleurs vœux de santé et bonheur

Cordialement

En savoir plus

Lire la suite

Moyen Age Grue à "cage d'écureuil"

23 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #TECHNIQUE

Moyen Age Grue à "cage d'écureuil"
ou grande roue


La fête des Lumières 2009 nous a donné l’occasion de voir sur la façade de la cathédrale St Jean une projection d’une grue « cage d’écureuil »

novembre-2009N0191.jpg
 
Dans la cage à « écureuil »  un ouvrier marche à l’intérieur de la roue

Il assure la rotation   par son poids
L’ensemble de la cage est placé à un endroit stratégique. Les potences sont déplacées en fonction des besoins

roue

Le Château de Guédelon, près de St Fargeau Yonne Bourgogne, nous permet de voir une reproduction d’une grue « cage à écureuil »
Les personnes, à l’arriére plan, permettent d’estimer la taille de la cage a écureuil
Le diamètre pouvait atteindre huit mètres


Sur ce site des  « œuvrier »  construisent un château du Moyen Age: type Philipe Auguste (1180-1223), avec les moyens de l’époque

A l’origine d'un chateau du Moyen Age un « promoteur » de l’époque : le Roi, un noble, un abbé Il assure le financement et défini le lieu

Un maitre d’œuvre. Il conçoit le plan, recherche les matériaux nécessaires. La proximité est recherchée. Bien souvent le château est bâti sur le lieu ou seront extrait les pierre C’est le cas à Guédelon. Il trace au sol le plan. La corde a 13 nœuds
est employée pour la mesure et le tracé les angles droit

Le maitre des machines. C’est lui qui conçoit la grue à cage d'écureuil, la herse de la porte puis le pont levis  et les engins de guerre qui défendront le château


Tout les corps de métiers nécessaire sont représentés

  • Les « Essarteurs » Ils défrichent la fôret. Réalisent les poutres les  planches, les » tuiles bois » Ils élèvent cochons et poules pour l’alimentation et glanent dans la fôret  Des charbonniers produisent le charbon de bois. Il servira à la forge et pour le chauffage.
  • Les tailleurs de pierre. L’extraction a lieu sur place
  • Le forgeron
  • •    crée et entretien les outils
  • •    Assure la production des clous, fers nécessaire à la construction du château
  • Les maçons le mortier réalisé sur place par les « gâcheurs »  permet d’assurer le parement : face visible des murs,  et leur garnissage
  • Les charpentiers : échafaudage, coffrage pour les voutes et charpentes finales
  • Les cordiers réalisent des cordes indispensables à toutes les manutentions et fixations 
  • Tout ceux qui assurent ce que nous appellerons aujourd’hui » la manutention,  la logistique et la communication sur les différents lieux du chantier
  • Des clercs et enlumineurs assureront la communication du château

   

Bonne visite

En savoir plus
Construire un château fort aujourd’hui : l’aventure de Guédelon
Anne Baud Nicolas Reveyron
Edition du Sorbier

www.guedelon.org

Les Cahiers de Science & la Vie
Sciences & techniques des bâtisseurs de cathédrales 
N° 69 juin 2002 page 44

Les châteaux forts
France Loisirs


Lire la suite

LYON la Part Dieu caserne et aménagement du quartier

18 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #HISTOIRE

LYON la Part Dieu caserne,
aménagement du quartier



Le quartier de la Part Dieu est situé sur la rive gauche du Rhône. Cette zone dite des Broteaux était laissée en pâture aux animaux. (1) Elle était fréquemment inondée
La rive gauche appartenait a la commune de la Guillotière. Elle sera rattachée a Lyon sous le II° empire en 1852

Dans le plan scénique de LYON de 1556 plaque 16 (2) La  ferme de Madame Servient est représentée. Elle est entourée de rempart
La majorité des terrains de la rive gauche seront légués par Madame Catherine  Mazenot veuve d ‘Amédée de Servient en 1725 à l’Hôtel Dieu.

  • Les conditions du legs 53 000 livres plus une pension de 6 000 Livres. Malgré ce cout important il est à l’origine de la propriété immobilière de l’hôtel Dieu.
  • L’hôtel Dieu avait planté en 1760/62 des arbres et attirait les lyonnais par des allées ombragées et des guinguettes.

La rive gauche était relié à Lyon par le Pont de la Guillotière et les trois bacs appartenant à l’hôtel Dieu.
Le  patrimoine immobilier  de l’hôtel Dieu sera valorisé au XIX° & XX° siècle

  • Nota Avec la Révolution l’Hotel Dieu change de nom et devient « Hospice civil de Lyon »

Durant l’ancien régime la ville la ville de Lyon veillait à son privilège de ne pas loger de troupe. Elle payait le logement dans les faubourgs. En cas de troubles elle souhaitait une prompte intervention de la troupe

  • La révolte de Lyon  contre la convention en d’aout et septembre 1793. Lyon  devient « commune affranchi »
  • Le renouveau avec Napoléon  I°
  • L’occupation par les Autrichiens en 1815

Les Broteaux restent en l’état. Un début d’urbanisation précaire sur la Guillotière et un prolongement avec le pont en bois de Morand. Constructions à base de pisé.  Elles seront balayées par les crues de 1840  & 1856

L’occupation autrichienne de1815 a montré la vulnérabilité de Lyon

Il est envisagé de fortifier Lyon pour en faire un centre opérationnel  et un camp retranché
En 1830 de nouvelles menaces d’invasion sont envisagées. Des défenses lyonnaises sont améliorées et engagées. Hubert Rohault de Fleury (1779-1866) en est chargé. (1)
Rive gauche dés 1832 des chantiers en avance sur l’acquisition des terrains sont entrepris. Les terrains seront cédés au département de la guerre prévoyant leur retour lorsque l’usage militaire aura disparu.
1831 Révolte des canuts
1844 L’état achète un terrain de 22 hectares (28  suivant les auteurs) pour construire une caserne d’artillerie sur le lieu de la Part Dieu. Ceci pour déplacer l’école d’artillerie de Grenoble vulnérable par la Savoie proche
Cette caserne est prévue pour 3000 hommes  et plus de 1500 chevaux, force de locomotion de l’époque
Elle correspond à deux régiments d’artillerie 
1848 Révolte des canuts. Certains canuts au chômage originaire en majorité de la Savoie marcheront sur Chambéry pour proclamer la République de Savoie. Ce sera l’opération des Voraces les 3 & 4 avril 1848

4 septembre 1848 la II° République est proclamée. Napoléon Bonaparte neveu de Napoléon I° est élu président le 10 décembre 1848
15 juin 1849 dernière violence contre l’ordre politique

Le général de Castellane est nommé gouverneur de Lyon en avril 1850 (3) en remplacement du général Gemeau. La mission du général de Castellane, suite au passé lyonnais la révolte en 1793 et celles des canuts,  de maintenir l’ordre
2 décembre 1852 Napoléon III° le second Empire

Le général de Castellane  (1788-1862) est promu au titre de maréchal en 1852 par Napoléon III°.
Le préfet Vaîsse transformera le centre ville avec de larges avenues. En cas de troubles elles permettent l’usage de l’artillerie et les charges de cavalerie
Le général de Castellane  qui dispose d’environ 10 à 12 0000 hommes cantonnes dans les forts de la périphérie souhaite une caserne dans la ville. Il transforme la caserne prévue pour l’artillerie en caserne de cavalerie avec deux régiments de 16 escadrons soit 2700 hommes et 2066 chevaux.

  • Des cuirassiers cavalerie lourde avec un plastron et un doc cuisassé
  • Des lanciers armés d'une lance
  • Des dragons combattants a cheval et à pied
  • Des hussards cavalerie légere
  • Des pelotons cyclistes se joindront avant et apres la guerre de 14/18
  • La large rue de Servent permet une intervention rapide sur Lyon. L’intervention de l’armée est complétée par la création du camp de Sathonay

Dans un premier temps le  général Castellane multiplie des arrêtés

  • interdit les banquets,
  • anniversaires
  • se méfie des enterrements
  • tout rassemblement étaient a ses yeux des démonstrations provocatrices

Lyon apaisé par l’Empire en 1859 le maréchal de Castellane fait de la Place Bellecour (1) son lieu favori :

  • revues militaire,
  • musique .
  • Bâton de maréchal  à la main, muni de son monocle il dévisage les jolies lyonnaise 

caserne-de-la-Part-Dieu-.jpg
 

Plan de 1914 « Caserne de la Part Dieu
Sur le plan de 1863 « Caserne d’artillerie »
Noter l’importance des voies ferres derrière la caserne
Elles serviront d’emplacement pour la nouvelle gare de la Part Dieu en 1983, suite à  l’arrivée du TGV en 1981


Apres la guerre de 1914/18  les régiments de  cavalerie de la Part Dieu se mécanisent : dragons portes, automitrailleuses utilisent la caserne

L’armée Allemande occupera la caserne en deux fois
En Juin juillet 1940

  • La relève de la garde de la Préfecture occupée par les Allemands est réalisée musique en tête et au pas de l’oie
  • Les vitres des immeubles tremblaient

Une deuxième fois en 1942

  • plus discrète lors de l’invasion de la zone libre.
  • Plus terrible des fusillés furent amené à la crypte de l’église de l’Immaculé Conception avant la Libération


Apres la guerre 39/45 la caserne est occupée par des Cuirassiers maintenant motorisés, des escadron du train, des gardes républicains,  de la gendarmerie mobiles et des bureaux

  •     Nota l’armée Suisse sera la dernière le 5 décembre 1972 à abandonner la cavalerie malgré une votation contre (4)

Une promesse de vente des terrains de la caserne est signée le 23 février 1960 par la Mairie Maire Pradel.
La municipalité sous la présidence de H.Herriot  avait en 1926 lancé un concours pour le site de la  Part Dieu
Les militaires libèrent la caserne en 1961.

Les travaux commencent en 1968 suivant l’urbanisme de l’époque séparant les voitures et les piétons. Ceux-ci se déplacent sur une dalle reliée par des passerelles aux autres bâtiments

  • 1972 Ouverture de la Bibliothèque BML
  • 1974 Auditorium Maurice Ravel
  • 1977 Création de la Tour de la Part Dieu surnommé le ‘crayon » elle est seule à cette époque
  • La création du TGV qui arrive à Lyon en 1981 va brouiller les plans 
  • Le centre commercial était prévu tourné vers le centre de Lyon
  • La création en 1983 de la gare de la Part Dieu le prend a revers
  • 2009 Création de la tour Oxygène
  • D’autres tours sont envisagées

cavalier2.jpg

Seul souvenir de cette caserne de cavalerie
Un monument place du Lac entre les jeux de boules et le bâtiment du Grand Lyon
Un buste de cuirassier et la liste des régiments qui ont occupés cette caserne

Souvenir d’une page de LYON  


En savoir plus


  • (1)   Les défenses de LYON enceintes et fortifications Editions lyonnaise d'Art et d'Histoire Association des amis du Musée d'Histone Militaire de Lyon et sa Région 
  • (2)     Une reproduction de ce plan scénique est placée à l’accueil des Archives Municipales de Lyon
  • Rue de LYON Louis MAYNARD
  • (3) Histoire de LYON A.KLENCLAUSZ tome II et III
  • (4) http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F8579.php
  • Heure de la découverte le 9/12/09
  • Dates Histoire de France
  • Wikipédia les canuts
  • Exposition Marie Thérese  à Aussois
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Part-Dieu
  • La cavalerie Une publication : TROIS CONTINENTS  Morena

(1) Place Bellecour

Mise a jour 6 avril 2010

http://www.pointsdactu.org/article.php3?id_article=1530

Lire la suite

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 : Place des Terreaux

12 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 :
Place  des Terreaux

Ou : Place  des Terreaux
Quand : 5, 6, 7, 8, décembre 2009
 
DSCN0215.JPG
Quoi : Un métronome rythme les changements des saisons sur la  façade de l’hôtel de ville
Le point vert correspond à l’horloge

En savoir plus



Rendez vous en 2010
Lire la suite

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 Mes coups de coeur

11 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009
Mes coups de coeur

novembre-2009N0168.jpg
Le Parc de la Tête d'Or
Les reproductions de la grotte Chauvet


novembre-2009N0191.jpg

La Cathèdrale St Jean

Rendez vous en 2010
Lire la suite

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 : Archives Municipales de la ville de Lyon

11 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 :
Archives Municipales de la ville de Lyon

Ou : Place des Archives derrière la gare de Perrache
Quand : 5, 6, 7, 8, décembre 2009
Qui Production Compagnie du Rêve
DSCN0202.JPG

 
Quoi : Projection de gravures, photos consacrées :
La vie sur le fleuve Rhône et ses abords
  • Les traversées du Rhône
  • Le halage des bateaux
  • Les bateaux lavoirs
  • Les bateaux bain
  • Les bateaux moulins


En savoir plus

Colonne de droite : Catégorie -> Lyon Fête des Lumières
Colonne de droite articles récents sur la fête des lumières


Bonne visite

Lire la suite

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 : Place des Jacobins

11 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 :
Place  des Jacobins

Ou : Place  des Jacobins  2°
Quand : 5, 6, 7, 8, décembre 2009

DSCN0175.JPG

Quoi : Des scènes du film la « Dolce et vita » son projetées
Sur les murs des façades
Sur la base de la fontaine qui a été emballée

Ambiance cinéma italien des années 60
L’Italie censée apporté du soleil en cette période de décembre sera à la base de la promenade « Cordadra » dans la cour d’honneur de l’Hôtel Dieu
Nous nous se promenons dans une ambiance méditerranéenne dans une semi obscurité entre des étendages de draps !!


statues-fontaine-jacobins.jpgLes personnages
Histoire de la fontaine

En savoir plus


Colonne de droite : Catégorie -> Lyon Fête des Lumières
Colonne de droite articles récents sur la fête des lumières


Bonne visite

Lire la suite

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 : Superposition

10 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 :
Superposition
Quand : 5, 6, 7, 8, décembre 2009

DSCN0184.JPG


 
La photo rapproche la basilique et permet cette superposition
Lire la suite

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 : Colline de Fourvière

9 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 :
Colline de Fourvière

Quand : 5, 6, 7, 8, décembre 2009
 
DSCN0181
 
Dans la « compétions »
Qui est le plus grand : la  Tour métallique et son « homme digital »
Qui est le plus illuminé et visible : la basilique

CQFD

Lire la suite

LYON fête des lumières 8/12/2009 : La Cathédrale St Jean

9 Décembre 2009 , Rédigé par docroger Publié dans #Lyon Fête des Lumières 8-12

LYON fête des lumières 8 décembre 2009 :
La Cathédrale St Jean

Ou : le Vieux Lyon Rive droite de la Saône
Quand : 5, 6, 7, 8, décembre 2009


 
Quoi : Les bâtisseurs a partir du XII° siècles mettront 3 siècles pour la construire
    Production Alabama

Cette illumination est mon coup de cœur
Adéquation entre le thème des bâtisseurs et la cathédrale construite par ces même bâtisseurs
Cette illumination a obtenu le « Trophée des lumières 2009 »
www.france.3.fr

  • Il est possible de voir à l’œuvre les bâtisseurs au Château de Guédelon près de St Fargeau Yonne Bourgogne
  • Des « œuvrier »  construisent un château du Moyen Age type Philipe Auguste avec les moyens de l’époque
  • En particulier la grue avec cage d’écureuil figurée sur la photo
  • C’est un « œuvrier »  terme employé a Guédelon qui en marchant dans la roue fourni la force motrice !!
  • www.guedelon.org
  • Dans les chantiers du Moyen-Age la « corde à 13 nœuds » était employée comme instrument de mesure


A l’inverse de nombreuses illuminations ou la façade sert seulement d’écran sans être mise en valeur
Un « bémol «  lorsque le thème de l’illumination se rapporte a un fait ou a des œuvres locales
Exemple les projections sur la grande roue place Bellecour des œuvres conservés au musée des beaux arts
Idem pour Nancy place Stanislas


La cathédrale possède a l’intérieur une horloge astronomique renommé


En savoir plus

  • Historique de la fête de la lumière
  • Colonne de droite : Catégorie -> Lyon Fête des Lumières
  • Colonne de droite articles récents sur la fête des lumières
  • Dans la rubrique fortification des châteaux forts


Bonne visite

  Mise a jour du 14/12/09

  • Les cahier de Science et Vie n°69 juin
  • Sciences et techniques des batisseurs de Cathédrales


Lire la suite
1 2 > >>